Thiriez literie : 25 ans en fanfare !

Créée en 1991 par Laëtitia et Jérôme Thiriez, parents de l’actuel dirigeant, Geoffrey, la société éponyme implantée à Wattrelos (Nord) réalise aujourd’hui 20 millions d’euros de CA, soit le double de celui qu’elle générait il y a 6 ans. Retour sur la naissance et la montée en puissance, sur le marché spécifique qu’est celui de la literie, d’une entreprise familiale… au capital sympathie incontestable !

Thiriez literie

Clients, fournisseurs et salariés ont été invités à célébrer cet anniversaire à Wattrelos.

Pour cet anniversaire, l’entreprise avait invité ses clients, fournisseurs, amis ainsi que la presse au sein de ses locaux et aux côtés de ses salariés, leur proposant deux jours de visites (y compris celle des sites du Belge Latexco, l’un de ses principaux fournisseurs) et festivités. Nombreux étaient ceux qui avaient répondu à l’appel, pour un évènement qui était aussi l’occasion de saluer le travail accompli jusqu’alors. 25 années sur lesquelles est revenu Geoffrey Thiriez, dans un discours empreint d’humour, prononcé au sein du showroom récemment créé par le fabricant dans ses locaux.

 

Thiriez literie, Un développement régulier

« Ensemble, en septembre 1991, mes parents, Laëtitia et Jérôme, ont eu un projet fou : créer une entreprise de fabrication de matelas dans le Nord de la France, avec la ferme intention de partager ce projet avec un maximum de collaborateurs » : c’est avec ces mots que l’actuel dirigeant de la société qui en a pris les rênes début 2015, alors qu’il était âgé de 28 ans a entamé son discours, axé autour d’une « histoire d’hommes ».

BIENTÔT 70 MAGASINS POUR SYLVIE THIRIEZ

Car il s’agit bien de cela : si Thiriez Literie rencontre aujourd’hui le succès qu’on lui connaît, c’est, avant tout, grâce aux hommes qui l’ont faite, et qui lui ont accordé leur confiance. Pour démarrer l’aventure, les créateurs de l’entreprise tissent des contacts avec des fournisseurs, des clients et des partenaires… et de fil en aiguille, l’entreprise s’installe sur le marché, et gagne des partenariats forts, avec l’hôtellerie et les collectivités avant tout (santé, administratif, social) puis avec les distributeurs du marché des particuliers.

abonnement (1)

 

L’une des étapes décisives dans le développement de Thiriez Literie a été le rachat du site Intissel, en 2013, situé à quelques mètres du bâtiment souche (A), au sein duquel un million d’euros investis ont permis d’installer, sur un peu plus de 7 000 m² (qui composent donc le bâtiment B), les activités de houssage matelas, la fabrication de sommiers, ainsi que les expéditions et les tâches commerciales liées aux collectivités et à l’hôtellerie… La société a également intégré, plus récemment, le bâtiment C (ex Ouatinor). Aujourd’hui, Thiriez Literie emploie aux alentours de 80 personnes, a vendu 232 244 pièces en 2015, et réalise le double du chiffre d’affaires plus de 20 millions d’euros qu’elle enregistrait en 2010.

 

Objectif : 27 M€ d’ici 4 ans

« Si, aujourd’hui, nous en sommes là, nous le devons à la vision de Jérôme et Laëtitia Thiriez : l’homme n’est bon que lorsqu’il sait où il va, poursuit Geoffrey Thiriez. C’est la raison pour laquelle tous les 3 ans, nous redéfinissons la stratégie des 5 prochaines années : les marchés à développer, les marchés à conserver et les marchés à prospecter, mais surtout les moyens humains et matériels pour y arriver ».

thiriez literie

Le showroom intégré au siège offre une large mise en avant de la nouvelle collection Hypnove, dévoilée lors du dernier EspritMeuble.

Aujourd’hui, Thiriez Literie met donc le cap sur 2020, avec un objectif de développement sur ses marchés (notamment l’hôtellerie et le grand public) mais aussi la prospection de l’export, qui devrait ainsi l’amener, d’ici quatre ans, à produire « plus de 310 000 matelas et sommiers, avec 100 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires envisagé de 27 millions d’euros ». Pour se donner les chances d’être à la hauteur de ses ambitions, Thiriez Literie met un point d’honneur, notamment, à investir 100 % de ce qu’elle gagne.
Dans son discours, Geoffrey Thiriez a également pris le temps de rendre plusieurs hommages au professionnalisme et au dévouement de ses salariés : « Si, aujourd’hui, nous avons encore une belle partie de l’équipe de nos débuts, c’est grâce à la confiance mutuelle que nous avons construite ». Un atout, comme parmi tant d’autres, qui devrait permettre à l’entreprise du Nord de vivre encore au moins 25 belles années !

[E.B.]

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire