AG CRAEM Sud-Ouest : « L’enjeu d’être réunis »

Comme chaque année, l’assemblée générale de la Chambre Sud-Ouest (anciennement Midi-Pyrénées) a permis de faire le point sur les nombreuses actions menées sur les derniers mois, mais aussi de s’ouvrir à de nouvelles perspectives et réflexions grâce à de riches interventions de Christophe Gazel (IPEA), Hamid Bousmah et du sportif Edgar Grospiron. Plus que jamais, l’enjeu est à la fédération des points de vente d’une région donnée, afin qu’ils puissent « peser plus lourd » dans les négociations locales : un projet d’unification avec la Chambre du Languedoc est d’ailleurs à l’étude, dont le résultat serait la création d’une « Union Professionnelle Occitane de l’Equipement de la Maison », calquée sur la nouvelle région administrative.

AG CRAEM sud ouest midi pyrénées 2017

Julien Fumière et Patrick Prigent aux côtés d’Anne-Marie Bleuzet.

 

Nous avions assisté, lors de l’assemblée générale de l’année dernière, au départ de Michèle Bégout, qui avait assumé avec dévouement, plus de vingt années durant, les fonctions de vice-présidente et trésorière de la Chambre. C’est en rappelant la nomination, survenue quelques jours après lors du conseil d’administration de la CRAEM, de Patrick Prigent pour la remplacer à ce poste (il est par ailleurs vice-président de l’enseigne Grand Litier et président de la commission sociale de la FNAEM) qu’Anne-Marie Bleuzet a introduit cette session 2017, organisée le 24 mars dernier non loin de Toulouse, face à des dizaines de participants venus de tous les départements. Des départements, la CRAEM Sud-Ouest en compte, aujourd’hui, dix, puisque les Landes et les Pyrénées-Atlantiques sont venus s’y intégrer l’année dernière, aux côtés des Hautes-Pyrénées, Gers, Tarn-et-Garonne, Lot, Aveyron, Tarn, Haute-Garonne et Ariège). Cette CRAEM présidée par Anne-Marie Bleuzet compte ainsi une centaine d’adhérents, ce qui lui permet à la fois d’être bien représentative au niveau local, mais aussi sur le plan national puisqu’elle est, « on sans fierté », l’une des plus importantes Chambres de la FNAEM… « Etre tous réunis, aujourd’hui, est un enjeu majeur, a résumé Patrick Prigent. Les chambres régionales ont d’importantes missions, et le fait de se fédérer ne peut qu’être bénéfique, dans un contexte qui, d’autant plus, n’est toujours pas facile ».

Lire aussi : La CRAEM Midi-Pyrénées, toujours très active

 

Etre actif sur plusieurs fronts

Le vice-président de la Chambre a commencé par rappeler, justement, ce contexte, en soulignant le bilan « plutôt bien orienté » dégagé en 2016 pour le secteur du meuble, auquel, toutefois, s’opposerait ce début d’exercice 2017 : « C’est assez flou. Janvier a été mauvais, alors qu’il y a un an, il avait été globalement bon. Il faut dire qu’il a compté une semaine de soldes en moins… Certains ont pu se rattraper en mars, mais pas tous, et il semblerait que mars ait été vraiment mitigé ». Patrick Prigent s’est ensuite attaché à énumérer les différentes actions menées par la CRAEM Sud-Ouest au cours de l’année passée, au cours du traditionnel rapport moral :

> L’un des rôles essentiels d’une Chambre étant d’ « assurer une concurrence loyale entre tous les distributeurs », la lutte contre les CANI, mais aussi contre les ventes au déballage, « qui relèvent du même cas », est essentielle. « C’est du chiffre d’affaires qui ne se fait pas dans nos magasins, et qui porte atteinte à notre image, avance Patrick Prigent. Lorsqu’une illégalité est dénoncée, il faut aller très vite, la signaler tout de suite. Et je salue ainsi le travail de Françoise Bonhoure, notre secrétaire, qui s’avère extrêmement efficace ». Et de citer plusieurs exemples relevés au cours de l’année dans les différents départements, où la fermeture est effective, en général, au bout de trois ou quatre semaines, le plus long CANI ayant duré deux mois. Pour préserver une concurrence saine entre tous les distributeurs, la Chambre intervient aussi sur les publicités non conformes.

> Au sujet des ouvertures dominicales, la CRAEM a pour mission, comme chacun sait, de « trouver un équilibre certain entre tous les secteurs d’activité au sein de la région ». Un point a été fait sur cette question lors plus tard dans la matinée par Julien Fumière, chargé de mission au sein de la FNAEM.

> Une Chambre doit aussi « informer, prévenir, assister » ses adhérents, notamment en ce qui concerne les directives de la DGCCRF : « Notre secteur l’intéresse particulièrement, a avancé Patrick Prigent, non sans une pointe d’ironie. Nous vous rappelons par exemple, régulièrement, les obligations en matière d’étiquetage des produits ».

> Le fait, pour des distributeurs, d’être fédérés au sein d’une Chambre sert aussi à « faire en commun ce qui est difficile de faire seul » : le vice-président a notamment pris un exemple concret, en indiquant que des sessions de formations de lutte contre l’incendie – obligatoires – allaient être organisées pour les salariés des points de vente adhérents.

> Enfin, l’action de la CRAEM concerne aussi les foires et salons locaux via, entre autres, la mise en place d’opérations spéciales avec leurs organisateurs afin de générer du trafic sur les pôles consacrés au mobilier. Pour la Foire Internationale de Toulouse, par exemple, qui doit ouvrir ses portes demain (samedi 15 avril), la CRAEM Sud-Ouest a organisé une opération « Gagnez une voiture dans le hall 7 ».

« Je te remercie, Patrick, pour ton travail, a souligné Anne-Marie Bleuzet à la fin de cette intervention. Tu trouves le temps de m’amener de nouvelles idées, et tu m’aides ainsi beaucoup, malgré tes nombreuses autres activités ». S’en est suivi le renouvellement du tiers sortant des administrateurs.

 

Changements de nom et de logo…

L’intégration, en 2016, des départements 40 et 64 a impliqué de réviser les statuts, qui dataient de plus de douze ans. Trois éléments importants en ont découlé...

 

> Pour lire l'article dans son intégralité, recevez Le Courrier chaque semaine en versions papier ou numérique, en vous abonnant via la rubrique dédiée sur ce site !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire