Biesse mise sur le développement des matériaux composites

Après avoir enregistré un chiffre d’affaires en forte hausse sur l’exercice 2016 - 42 millions d’euros contre 29 en 2015 - Biesse France compte poursuivre sur sa lancée en se développant sur un nouveau marché prometteur : l’usinage des matériaux composites. Tel est le sens de sa première participation au salon JEC World 2017, qui a réuni 1300 exposants de l’industrie, des procédés et des solutions composites et attiré près de 37 000 visiteurs du 14 au 16 mars dernier à paris-Nord Villepinte. « Nos machines d’usinage des composites représentent aujourd’hui environ 10 % de notre chiffre d’affaires, mais il s’agit pour nous d’un nouveau marché avec une croissance à trois chiffres, tandis que le bois est un marché mature qui croît beaucoup plus lentement », déclare Laurent Maziès, directeur de Biesse France.

biesse jec world

Stand Biesse France sur JEC World 2017.

 

Sur un marché du composite où il est en concurrence avec des acteurs spécialisés, Biesse entend faire valoir toute son expérience acquise dans le bois, qu’il a transféré dans sa gamme Plast, pour offrir aux entreprises du composite une gamme complète de centres d’usinage, centres de détourage, systèmes de découpe jet d’eau et de finition de surface pour toutes les phases de l’industrialisation. Dans ce but, le fabricant a exposé le centre d’usinage Primus Plast, qui utilise la technologie de découpe au jet d’eau haute pression, une machine polyvalente capable de découper tout type de matériau et de s’intégrer facilement dans tous les environnements de production. Deuxième machine en démonstration sur le stand, le modèle Materia LD est un centre d’usinage 5 axes à traverse mobile, pour le fraisage d’éléments de grande dimensions en matériaux techniques. Sur le marché français, Biesse France investit également dans le service, avec le recrutement de conseillers et vendeurs spécialisés dans les matériaux composites. Grâce à sa large gamme destinée aux artisans, petites et moyennes industries des secteurs qui transforment les matériaux composites - de l’aéronautique au sport, des standistes aux fabricants d’enseignes et PLV, jusqu’aux plans de travail - Biesse France ambitionne de multiplier par 3 son chiffre d’affaires dans le composite dans les 2 à 3 ans...

 

> Pour lire les articles dans leur intégralité, recevez Le Courrier chaque semaine en versions papier ou numérique, en vous abonnant via la rubrique dédiée sur ce site !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire