BOCONCEPT SUR TOUS LES FRONTS

Communication étoffée, élargissement de l’offre sur le secteur du B to B et développement : pour ce dernier quadrimestre 2016, l’enseigne danoise travaille plusieurs axes stratégiques.

bornholm

Tables basses Bornholm.

 

En février dernier, la filiale française de la marque enseigne danoise annonçait avoir retrouvé une belle croissance, avec deux premiers trimestres de son exercice 2015 – 2016 à + 23 % et + 14 % (au global). Moins rythmé, le troisième trimestre (novembre / décembre / janvier) poursuivait tout de même sur cette lancée, avec + 4,4 %. Une période qui, en France, était même qualifiée de « meilleur trimestre jamais enregistré », avec une progression de + 9 % : le rebond du marché du meuble dans l’Hexagone constaté depuis l’année dernière a su porter cette évolution, mais ce contexte général n’a pas été la seule raison.

 

onion

Suspension Onion (Verner Panton).

BoConcept qui, en France, possède aujourd’hui 33 magasins franchisés auxquels s’ajoute un en propre, récolte en effet les fruits de plusieurs actions amorcées il y a quelques mois dans le cadre de sa stratégie globale : recentrage de la collection sur la culture scandinave, service décoration personnalisée, logiciel 3D d’implantation des produits… le tout valorisé grâce à une campagne de communication identitaire. Des efforts qui, sur les prochains mois, seront ainsi logiquement poursuivis, avec également quelques démarches inédites.

 

Le déploiement de l’offre B to B

En France, au sein du siège social de la filiale - qui emménagera d’ici quelques jours, le 26 septembre, dans le nouveau showroom parisien de la marque situé boulevard Sébastopol - 80 % de l’espace sera dédié aux meubles professionnels. BoConcept souhaite en effet déployer son offre B to B lancée début 2015, avec comme objectif, à moyen terme, d’atteindre une part des ventes sur ce secteur à double chiffre. Fort de son expertise sur le B to C et avec l’aide de son service de conseil en décoration proposé dans ses magasins, BoConcept propose aux professionnels de créer, grâce à ses meubles, un espace (salles de réunion, chambres d’hôtel, zones d’accueil, lobbys, etc.), un aménagement ou une décoration « avec une dimension aussi confortable qu’à la maison ». Pour ce faire, chaque franchisé suit une formation spécifique sous forme de workshop, afin que chacun ait les clés pour développer l’activité professionnelle en local.

nouvelle-collection-boconcept-fauteuil-athena_5681715

Fauteuil Athena.

 

Poursuite de la campagne emblématique

Parallèlement, l’enseigne réitère, pour la deuxième année consécutive, sa campagne de communication avec son égérie, Mads Mikkelsen. Cette fois encore, l’acteur danois sera donc encore le visage de BoConcept dans les spots TV et sur le digital, mais aussi en annonces presse et en magasin, notamment via le catalogue. « Grâce à nos campagnes publicitaires et à cette collaboration, notre marque a vu son taux de notoriété atteindre un niveau record auprès de sa cible CSP+, passant de 23 % en 2013 à 33 % aujourd’hui » souligne-t-on chez BoConcept. Conséquence directe : la création de trafic en magasin…

 

3 nouvelles ouvertures sur les prochains mois

Aujourd’hui constitué de 34 magasins répartis dans le pays, le réseau BoConcept France qui réalise 48 millions € de CA à l’année (chiffre 2015 – 2016) prévoit trois nouvelles ouvertures d’ici fin 2016 /
début 2017 : deux franchises (l’une à Tours, l’autre à Mulhouse) et un point de vente supplémentaire au centre commercial du Printemps à Strasbourg.

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire