La Boissellerie cesse son activité

C’est par une lettre d’information, adressée à l’ensemble de ses partenaires, que la société vendéenne La Boissellerie a annoncé l’arrêt de ses activités, effectif ce mardi 7 juin. Christophe Vitard, son président, est revenu sur les dernières années, qui avaient apporté leur lot de difficultés auxquelles l’entreprise avait réussi à faire face malgré tout : « Les collaborateurs de La Boissellerie et moi-même sommes fiers d’avoir pu traverser les crises successives du marché du meuble depuis 2008, notamment grâce à des initiatives produits à succès » écrit-il, évoquant néanmoins un handicap majeur « pour nous qui fabriquons en France », à savoir un coût du travail « très élevé » (37,36 € / heure dans l’Hexagone, contre 11,02 € au Portugal, 7,63 € en Pologne et 4,37 € en Roumanie selon Eurostat au 1er trimestre 2015).

boissellerie

Le stand de La Boissellerie au Salon du Mobilier de Nantes, en février 2016.

« La conjoncture actuelle et les perspectives assez sombres, notamment sur le mobilier de séjour et salle à manger moyen-haut de gamme, liées à une fréquentation en baisse dans les magasins traditionnels, et conjuguées à un manque de trésorerie chronique depuis la reprise, en 2006, n’ont pas permis d’envisager un plan de continuation dans les meilleures conditions de succès » avance le dirigeant, qui annonce malgré tout avoir étudié plusieurs pistes de reprise n’ayant finalement pas abouti : « C’est ce qui a amené la Tribunal de Commerce de La Roche-sur-Yon à prononcer la liquidation de la SAS La Boissellerie avec une poursuite d’activité jusqu’au mardi 7 juin, pour pouvoir traiter les dossiers en cours ». Christophe Vitard a tenu à préciser, en revanche, que la marque de mobilier Convergence Paris (créée, rappelons-le, en 2014 par La Boissellerie, Meubles Minet et Sourice) destinée à l’export ne serait pas impactée par cette actualité : « Elle existera toujours, c’est certain » a-t-il assuré.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire