CAFOM : « stabilité du résultat opérationnel courant » et « désendettement » sur le 1er semestre 2016-2017

Le groupe a annoncé ses résultats semestriels 2017 (semestre clos au 31 mars 2017) arrêtés par le conseil d’administration du 30 juin dernier. Avec un chiffre d’affaires global à 208 millions d’euros, il est en légère croissance (+ 2,9 %) par rapport à la même période de l’exercice précédent. La CAFOM analyse et illustre ainsi ces premiers résultats en dégageant trois « faits marquants » :

Lire aussi : LA CAFOM À + 2,8 % SUR SON 1ER TRIMESTRE 2016 – 2017

 

> La stabilité de la profitabilité opérationnelle courante : l’EBITDA et le résultat opérationnel courant sont « relativement stables » par rapport à la même période de l’exercice précédent (variations respectives de – 2,9 % et – 2%). Le résultat net, quant à lui, est « impacté par les charges non courantes et les activités arrêtées » (trois magasins Habitat, dont un a été transféré et un autre est en cours de relocalisation) ;

> Le transfert des sites logistiques de Vente-Unique et Habitat sur une nouvelle plateforme commune de 58 000 m² à Amblainville (95). Les coûts de transfert, de logistique et de loyers en double pendant la période s’élèvent à trois millions d’euros, comptabilisés en autres produits et charges non courantes (cet impact ne tient pas compte des ventes non réalisées en raison des problèmes de disponibilité de produits) ;

> La diminution de l’endettement financier net : à fin mars 2017, il ressort à 56,3 millions d’euros (contre 58,5 millions à fin septembre 2016 et 61,9 millions à fin mars 2016) pour des fonds propres de 117,5 millions d’euros (119,7 au 30 septembre 2016). Grâce à une progression de la marge brute d’autofinancement (5,2 millions d’euros contre 4,2 millions un an plus tôt) et une forte diminution du besoin en fonds de roulement (- 3,6 millions d’euros), le groupe annonce avoir couvert ses investissements.

habitat cnit

Sur la période, l’enseigne Habitat a enregistré – 8,5 % à surface évolutive.

 

Habitat : l’impact marqué de la réorganisation logistique

Sur le semestre, le pôle Habitat a réalisé un CA de 63,6 millions d’euros, contre 69,5 millions un an plus tôt (- 8,5 %) ; à périmètre comparable, l’activité s’inscrit en repli de 11,7 %.

L’enseigne explique ce repli en évoquant « un fort impact de la réorganisation logistique vers la nouvelle plateforme d’Amblainville, associée à des difficultés d’approvisionnement à la suite de l’arrêt d’activité de certains fournisseurs ».

Le nouveau site logistique étant désormais « pleinement opérationnel », Habitat annonce la reprise de son offensive commerciale, avec à ce jour deux nouvelles implantations à Marseille (en propre) et Alger (en franchise) depuis la fin du second semestre. Deux autres magasins doivent voir le jour en propre à Metz (57) et Roncq (59) d’ici la fin de l’année. Trois ouvertures de points de vente en propre sont également prévues en Suisse, à compter du premier trimestre 2018.

 

Outre-mer : implantation « réussie » de Darty en Nouvelle-Calédonie

Le pôle Distribution Outre-Mer enregistre un chiffre d’affaires de 101 millions d’euros, en hausse de + 8,3 % sur un an. Le Groupe tire profit de son implantation « réussie » en Nouvelle-Calédonie, qui contribue, au travers des trois magasins Darty, à hauteur de 11,4 millions d’euros contre 4,2 millions l’an dernier… La contribution des autres implantations (Antilles, Guyane et La Réunion) progresse légèrement (+ 1 %) en attendant la mise en œuvre d’un « ambitieux programme de croissance » au cours des prochaines années. « Cette performance commerciale se traduit dans les résultats, avec une hausse sensible du résultat opérationnel courant (+ 2,9 millions d’euros) et du résultat net (+ 3 millions d’euros) » précise la CAFOM.

Enfin, signalons également que le pôle e-commerce maintient un taux de croissance à deux chiffres sur ce premier semestre, et réalise 43,5 millions d’euros de CA à fin mars 2017. Vente-Unique enregistre une progression de + 11,1 % malgré les perturbations liées au transfert de son site logistique, tandis que DirectLowCost.com a vu ses ventes croître de 5,6 %, après avoir réduit son exposition au marché russe. « Le pôle devrait entretenir une dynamique favorable au cours des prochains mois, grâce au succès grandissant des derniers déploiements de Vente-unique.com aux Pays-Bas (depuis mai 2016) et en Italie (depuis avril 2017) » annonce le groupe.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire