Cauval : les CE votent à 96 % pour le projet de Perceva

Vendredi 13 mai, à quelques jours de l’audience, les représentants des comités d’entreprise du groupe Cauval ont annoncé avoir voté, en moyenne, à 96 %, sur 14 des 15 sites concernés, pour l’offre de la société d’investissements Perceva. Le quinzième site est partagé entre Perceva et Verdoso, tandis que les projets du Portugais Aquinos et du Sud-Africain Steinhoff n’ont convaincu aucun d’entre eux. Mohamed El Rhazi, secrétaire CGT du CE basé à Mantes (site Onival), commente ce vote : « Perceva est le repreneur potentiel dont les garanties semblent les plus correctes, déjà en termes d’emplois sauvegardés - il n’envisage de fermer aucun site - mais aussi sur le plan de l’apport financier : il dispose d’importants fonds propres, et pourra toujours en débloquer d’autres si nécessaire ». La société d’investissements, associée dans ce projet avec Alain Boussuge et François Duparc, anciens cadres de Cauval, a notamment annoncé qu’elle conserverait 1 445 emplois (sur un total de 1 661) selon l’offre définitive déposée mercredi 11 mai.

CAUVAL : 4 OFFRES SE DÉTACHENT, LE RÉCAPITULATIF

Si ce projet venait à être retenu, elle envisage également de consacrer, dans l’immédiat, « entre 15 et 20 M€ » à l’achat de matières premières pour sauver la saison qui s’annonce. Mohamed El Rhazi indique néanmoins rester « très vigilant » vis-à-vis des promesses faites à ce jour, mais garde confiance : « On commence à voir le bout du tunnel. L’entreprise a du potentiel, les marques ont toute leur place sur le marché. Cauval ne peut que rebondir ». Pour rappel, l’audience doit se tenir ce mardi 17 mai, mais le verdict final pourrait ne pas être livré avant le vendredi suivant.

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire