Centrakor veut atteindre les 300 magasins cette année

A l’approche du salon Franchise Expo (qui se tiendra, rappelons-le, du 20 au 23 mars) auquel elle participera, l’enseigne présente ses résultats 2015, qui dévoile des progressions tant au niveau de son chiffre d’affaires que de ses implantations.

CENTRAKOR Olivier Rondolotto

"Nous pourrions avoir un an d'avance sur notre planning d'ouvertures" estime Olivier Rondolotto, PDG de l'enseigne.

Effectivement en hausse de plus de 12 % par rapport à 2014, le CA de Centrakor atteint 450 millions d’euros ; et avec l’ouverture de trente nouveaux établissements sur les douze mois de 2015, le réseau totalisait, au 31 décembre dernier, 280 magasins répartis partout en France…
L’enseigne annonce d’ores-et-déjà vouloir mener une année 2016 dans la lignée de 2015 : le nombre d’ouvertures déjà programmées lui permettent d’affirmer avoir « un an d’avance » sur son planning : l’objectif d’Olivier Rondolotto, PDG de Centrakor, d’avoir un réseau de 300 points de vente d’ici 2017, sera en effet finalement atteint au quatrième trimestre de cette année.
En 2016, l’enseigne devrait donc maintenir son rythme de développement et continuer d’amplifier sa présence sur l’ensemble de l’Hexagone. L’objectif est d’investir plus particulièrement les régions dans lesquelles elle est encore peu implantée, comme le Sud-Est et l’Est de la France, ainsi que la Région parisienne. Enfin, pour poursuivre son développement, la direction continue d’envisager la croissance externe, comme cela a été le cas avec le rachat des magasins Michigan en 2013, des Cosy Crazy en 2014 et des X-Price en 2015… « Nous sommes à l’écoute du marché et restons attentifs aux éventuelles entreprises à reprendre, que ce soit pour nos adhérents, en priorité, ou pour notre réseau de magasins intégrés dans un second temps » déclare Olivier Rondolotto.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire