Chambre Syndicale de Provence : une AG riche

Les adhérents de la CRAEM Provence – Alpes - Corse, présidée par Jean-Pierre Tricoire, se sont réunis le 24 avril dernier à Aix pour faire le bilan des actions menées sur les douze derniers mois, mais aussi assister à deux interventions de Sofinco et l’IPEA.

Assemblée CSA provence marseille tricoire

Michèle Dortet d’Arnaud et Jean-Pierre Tricoire

 

 

Si les 80 sociétés adhérentes de la Chambre Syndicale d’Ameublement de Provence n’étaient pas au complet pour cette assemblée générale annuelle, bon nombre de distributeurs avaient néanmoins fait le déplacement jusqu’à Aix-en-Provence, le 24 avril dernier. Ces acteurs des départements du Var, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes et de Corse ont l’occasion de se retrouver, généralement, lors de la Foire de Marseille fin septembre et notamment durant la soirée « Nuit du Meuble » organisée durant l’événement, mais cette assemblée générale annuelle permet toujours des échanges riches, dans une ambiance conviviale.

 

CANI, Foire, site web…

C’est en évoquant le contexte et la conjoncture mitigés depuis deux décennies que le président Jean-Pierre Tricoire et Michèle Dortet d’Arnaud, la secrétaire générale de la Chambre, ont introduit le rapport moral : « Pour nos entreprises de distribution, force est de constater que les lois et règlements, qui leurs sont applicables en permanence, sont de plus en plus contraignants, ainsi que l’augmentation des charges et impôts, ce qui a pour effet de diminuer l’investissement pourtant indispensable afin d’entretenir et rénover les magasins, assurer toutes les sécurisations pour le personnel et le visiteur, et également dégager les ressources pour les salaires et le maintien de l’emploi… » C’est ainsi pour aider ses adhérents dans la gestion de leur entreprise, constatant cette évolution permanente des lois, règlements et obligations, que la CRAEM Provence diffuse régulièrement de nombreuses notes d’information – baptisées « Infolettres » - qui viennent en complément des mails envoyés directement par la FNAEM. La Chambre est également présente, tout au long de l’année, à une dizaine de réunions des grandes organisations départementales ou régionales, pour lesquelles elle parvient même à faire inviter certains de ses adhérents.

Parmi les autres actions menées par la CRAEM, la lutte contre les CANI, et il apparaît que ces baux précaires sont désormais en « forte régression » dans la région grâce à son intervention ainsi qu’aux procédures engagées par la FNAEM. Concernant les soldes, Michèle Dortet d’Arnaud signale que « les dates sont maintenant bien règlementées, et ne posent plus de problèmes ».

Le président et la secrétaire générale ont également rappelé les belles performances, en termes d’audience, réalisées par le site Internet de la Chambre (deco-meuble.fr), cela grâce à une base de données de plus de 3 000 contacts générée à l’occasion de la Foire de Marseille, mais aussi à la publicité qui y est faite sur le stand de la CRAEM Provence... Ce site étant devenu responsive, il s’agit, désormais, d’en faire une promotion encore plus poussée afin qu’il devienne « une référence pour les consommateurs d’ameublement » : travail sur le référencement et communication dans les médias sont notamment envisagés. Enfin, cette AG 2017 a été aussi l’occasion, bien évidemment, de présenter la future édition du salon Meuble & Déco qui se tiendra donc au sein de la Foire de Marseille (du 22 septembre au 2 octobre prochains) : « Nous continuons une étude rigoureuse des demandes d’exposition, ce qui nous permet d’éviter les exposants qui risqueraient de ne pas respecter la règlementation en vigueur […] et pourraient tromper le consommateur […] » Cette mesure, associée à un solide règlement intérieur (auquel s’ajoute celui de la Foire) permet d’avoir, chaque année, une manifestation particulièrement qualitative.

Ce rapport moral s’est conclu par l’évocation du projet d’une campagne de recrutement d’adhérents sur les départements du Vaucluse et du Var : la Chambre de Provence – Alpes – Corse parvient à maintenir son nombre d’adhérents (et même le faire progresser légèrement) mais cherche à rallier notamment « les magasins franchisés ayant un franchiseur adhérant directement à la FNAEM et n’obligeant pas ses franchisés, comme prévu dans les accords, à adhérer aux chambres départementales ou régionales ».

Des interventions de Christophe Pavageau, directeur régional Sofinco, et Christophe Gazel, directeur général de l’IPEA, ont enrichi cette AG 2017, qui s’est terminée avec un dîner très convivial.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire