BON MOIS D’OCTOBRE POUR LES BIENS D’EQUIPEMENT

Les marchés des biens d’équipement continuent de bien se comporter en octobre 2015, après un excellent mois de septembre.

BIENS D’EQUIPEMENT

 

• Parmi eux, le textile-habillement voit ses ventes progresser de 6,4 %, après une hausse de 13,8 % en septembre. Cet été, les soldes – qui avaient pourtant l’habitude d’attirer bon nombre de consommateurs – n’ont pas été au rendez-vous, avec des résultats fortement négatifs… Les offres de rentrée et les nouvelles collections, en revanche, ont su séduire le consommateur. Sur dix mois à fin octobre 2015, les résultats s’améliorent enfin (+ 0,6 %), après des mois de baisse.

 

• Le marché du meuble continue lui aussi de progresser (+ 6,2 %), et fait même mieux qu’en septembre 2015 (+ 5,6 %) :
le mois d’octobre représente ainsi le troisième mois de hausse consécutif. Ce regain d’activité peut s’expliquer par une conjoncture plus favorable ces derniers mois. C’est le cas par exemple du rebond, tant attendu, des permis de construire de logements neufs ordinaires entre juillet et septembre 2015 (+ 2,8 %), ou encore de la hausse des transactions immobilières dans l’ancien au cours du deuxième trimestre, avec 716 000 unités comptabilisées à fin juin sur douze mois glissants (contre 694 000 seulement à fin mars)… Le secteur du meuble semble ainsi profiter de la reprise du marché immobilier, incitant les consommateurs à s’équiper ou à renouveler leurs meubles après l’achat d’un logement neuf ou ancien.

 

• Le marché de l’électronique grand public progresse de 3,9 % en octobre 2015. Il s’agit du deuxième mois de croissance consécutif, après un long recul… Les téléviseurs ultra HD continuent de faire le bonheur des consommateurs souhaitant renouveler leur ancien appareil, ou tester cette nouvelle technologie. Mais les résultats restent encore fragiles, et accusent une baisse de 2,7 % sur 10 mois.

 

• Le bricolage, de son côté, progresse de 2,8 %, après avoir augmenté de 2,4 % en septembre 2015. Les Français semblent enfin s’autoriser à s’occuper de leur logement et à y faire des travaux… Ces bonnes performances ont lieu en même temps que la reprise des transactions immobilières, qui devrait également se poursuivre en 2016, selon les spécialistes. D’après les Notaires de France, la demande reste soutenue et les prix des logements anciens se stabilisent après avoir connu une légère baisse. Les nouvelles mesures gouvernementales, comme l’élargissement du prêt à taux zéro dans l’ancien à compter du 1er janvier 2016 pour favoriser la rénovation énergétique des logements, devraient être encore profitables au marché du bricolage pour les mois à venir.

 

• Le marché automobile français, qui a connu plusieurs mois de fortes hausses, voit ses ventes de véhicules progresser à un rythme beaucoup plus timide en octobre (+ 0,6 %). Sur 10 mois, cela représente tout de même une croissance de 5,7 %.
Au niveau national, la marque au losange (+ 2,9 %) fait mieux que la griffe au lion, qui voit ses ventes chuter de 6,3 %. Les marques étrangères enregistrent de meilleurs résultats, notamment les industriels allemands.

 

• Enfin, l’électroménager accuse un léger recul de 0,9 % en octobre 2015 ; trois mois avant les fêtes de fin d’année, ce marché perd de son dynamisme. Toutefois, les mois de novembre et décembre devraient être plus favorables, notamment en ce qui concerne le petit électroménager, qui fait régulièrement l’objet de cadeaux pour les fêtes de fin
d’année… Comme d’autres biens durables, le marché de l’électroménager commence à être concurrencé par les services de location devenus aujourd’hui plus fréquents, notamment pour ces petits appareils précités : un phénomène soutenu et expliqué par une conscience écologique plus importante et par un souci économique.

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire