Les marchés de l’équipement de la maison profitent de la reprise de la consommation

• Le marché du textile-habillement se dégrade encore fortement en avril 2016 : il voit ses ventes reculer de presque 5 %
par rapport à avril 2015. Les résultats de ce secteur auront encore été fortement dépendants des conditions météorologiques. Avec un climat capricieux et pluvieux durant tout le mois, les consommateurs ont été contraints de limiter leurs déplacements en magasins et de privilégier sans doute davantage l’achat en ligne. Ce temps maussade n’aura pas, non plus, constitué une bonne publicité pour les collections printemps-été dont les ventes peinent à décoller ;

• Les autres marchés s’en sortent bien pour un mois d’avril qui, habituellement, représente une période creuse de l’année en termes d’activité. Si l’on met de côté le secteur de l’électronique grand public, qui profite encore pleinement du renouvellement du parc de téléviseurs depuis le passage au tout numérique, ainsi que du fort engouement pour l’Euro 2016 de football, le marché du meuble est celui qui augmente le plus en avril 2016. Les reprises de l’immobilier et de la consommation des ménages se répercutent ainsi positivement sur le marché, qui voit ses ventes progresser de 9,3 % par rapport à avril 2015 ;

TABLEAU CONJONCTURE marchés de l'équipement de la maison

 

• Le marché automobile continue de croître, et enregistre une hausse de ses immatriculations de voitures particulières neuves de l’ordre de 6,5 %. La croissance en cumul sur les 4 premiers mois de l’année 2016 atteint ainsi + 7,7 %. Les marques françaises font néanmoins moins bien que les marques étrangères, qui progressent de 9,4 % sur ce quadrimestre, contre +6,4% pour les marques nationales ;
• L’électroménager continue d’afficher des résultats positifs : il voit ses ventes progresser de 6,1 % en avril avec, encore, d’excellents scores pour les petits appareils ;
• Enfin, le marché du bricolage présente, quant à lui, des résultats plus timides, progressant de seulement 0,6 % en avril 2016. Ce secteur devrait sans doute, dans les mois qui viennent, renouer avec la croissance avec les beaux jours. La période des congés d’été et la rentrée étant souvent propices à l’entretien de sa maison… à moins que ce marché ne soit victime des arbitrages des ménages qui dépensent déjà beaucoup sur les autres familles de produits de l’équipement de la maison ?

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire