Alno reprend du service

C’est désormais acté : le rachat de la société Alno par le groupe d’investissement britannique RiverRrock est conclu officiellement.

L’administrateur judiciaire, Martin Hörmann, a en effet déclaré, dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, que le contrat de vente signé avec RiverRock le 18 décembre dernier est à ce jour validé ; ce qui signifie, en somme, que le site de production, le parc machine et les droits d’exploitation de la marque sont désormais la propriété du groupe britannique.  Celui-ci a par ailleurs déclaré qu’il entend poursuivre l’activité de fabrication et de ventes de meubles de cuisine à Pfullendorf, siège historique de l’entreprise, sous le nom « Neue Alno GmbH » : les premières cuisines devraient être livrées à la fin du 1er trimestre 2018.

 

Nommé directeur général de la marque, Andreas Sandmann – anciennement directeur des charges d’Alno – a, de son côté, annoncé qu’un nombre suffisant de salariés (plus de 300 à ce jour) avaient signé le contrat de travail proposé par les nouveaux propriétaires, condition nécessaire pour reprendre l’activité.

Voir aussi : Le fabricant Alno en liquidation judiciaire

 

Les employés verront désormais leurs heures de travail passer de 35 à 40 h hebdomadaires, sans compensation financière ; de fait, les salaires ont également été revus à la baisse.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire