But renforce et segmente son offre cuisine

La 6ème édition de la convention BUT Cuisine, qui s’est tenue les lundi 6 et mardi 7 novembre à l’hôtel New-York, Disneyland Paris, a permis à l’enseigne de faire découvrir aux concepteurs et managers présents les axes de développement pour l’année 2018 ainsi que la nouvelle gamme, dont la mise en scène s’inscrit dans une offre globale assortie, plus lisible pour le consommateur.

 

Vous souvenez-vous ?… En juin dernier, un sondage mené auprès des consommateurs sur Internet et organisé par l’institut Imna Stratmarketing et le site quisontlesmeilleures.com, avait consacré l’enseigne But « Meilleur cuisiniste 2017 » ; celle-ci remportait notamment des notes très élevées en « relation qualité/prix », « offres promotionnelles », et en « compétence et amabilité du personnel ».

Satisfaite de ce plébiscite, But n’entend cependant pas s’arrêter en si bon chemin et entend confirmer son dynamisme sur le secteur de la cuisine ; de fait, sa part de marché est passée de 4,9 % en 2012 à 6,3 % en 2016 et la croissance de l’enseigne pour l’année écoulée est supérieure, à en croire la direction, à celle du marché.

 

Les 3 piliers de la stratégie

Pour But Cuisine, dont « la notoriété spontanée s’est hissée, en deux ans, de la 5ème à la 3ème place », ainsi que l’explique Pascal Darbon, chef département Meuble Nuit et Cuisine, le développement passe, pour les années à venir, par une transversalité entre les secteurs, une mise en scène soignée dans les magasins et une formation étudiée de sa force de vente.

Les 350 concepteurs, 150 managers et 100 membres de la centrale d’achat ont d’ailleurs pu prendre connaissance des modalités de cette stratégie lors de la 6ème édition de la convention BUT Cuisine, qui s’est tenue, en 2 sessions, les lundi 6 et mardi 7 novembre à l’hôtel New-York, Disneyland Paris. Au menu : 16 stands d’une demi-heure de formation sur un espace vaste de 2000 m2 et présentant 24 cuisines en situation.

 

S’adapter aux besoins du client

Le parcours, qui conduisait les participants de stand en stand, illustrait une nouvelle structuration de l’offre chez But : « Plutôt que de différencier le monté du Kit, comme nous le faisions par le passé, nous structurons désormais notre offre en fonction des styles, explique Pascal Darbon : contemporain, nature, charme, industriel, etc. »…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire