Convention Euroforum de la Salm : cap sur 2015

Convention organisée tous les deux ans par la Salm à l’intention des membres des réseaux Schmidt et Cuisinella, l’Euroforum 2014 a réuni, la semaine dernière, près de 3 000 participants sur le port de Gênes (Italie) ; riche en innovations produits et stratégiques, ce nouveau cru a tenu toutes ses promesses.

Modèle "Glamour"

Modèle « Glamour »

Ils étaient près de 3 000, la semaine dernière, à s’embarquer pour Gênes ; 3 000 à prendre la mer depuis Marseille pour assister à la nouvelle édition d’un Euroforum qu’organise, tous les deux ans, la Salm, maison-mère des marques Schmidt et Cuisinella. Certains verront dans ce voyage une belle métaphore : une manière pour la société alsacienne, en invitant ses équipes et concessionnaires à naviguer vers le port de la capitale de Ligurie, de mettre le cap vers l’avenir, vers 2015.

La création de magasins « Placards Schmidt »

Anne LeitzgenEn effet, l’année à venir s’annonce particulièrement riche en innovations. Tous sont concernés, à commencer par les membres du réseau Schmidt. Ainsi, chacun des 308 concessionnaires en activité sur le territoire national se verra proposer la possibilité d’ouvrir, sur sa zone de chalandise, un magasin « Placards Schmidt » dédié au rangement dans la maison. Cette offre sera réservée au seul concessionnaire : s’il venait à la refuser, personne d’autre ne se la verrait proposer. « La création d’un réseau de 150 à 200 magasins Placards Schmidt constitue, à moyen terme, un objectif raisonnable », avance Anne Leitzgen, présidente de la Salm, qui estime par ailleurs que le groupe est tout à fait apte à diversifier son activité vers un marché qu’elle juge très prometteur, mais pauvre en acteurs dominants : « Notre outil industriel nous permet de personnaliser l’offre et de faire, en matière de rangement, ce que d’autres ne savent pas faire ».

L’avènement du sur-mesure

La marque souhaite, en déclinant à travers un réseau de magasins spécifiques son savoir-faire acquis dans le domaine du rangement de cuisine, attirer de nouveaux consommateurs, plus intéressés par le rangement dans les autres pièces de la maison. Elle espère également, en séparant ses activités, optimiser le travail de ses vendeurs cuisine, en leur permettant de se consacrer à plein temps à leur domaine d’expertise : la vente de meubles de cuisine.
Autre innovation majeure chez Schmidt : le lancement d’un concept de créations « custom- made ». Baptisé « Perfect Fit », celui-ci permet la réalisation d’une vaste gamme de meubles et d’armoires sur-mesure : coulissants et meubles hauts lift au millimètre près en largeur, armoires Opti’Line sur mesure en hauteur et largeur… Offrant jusqu’à 16 cm de rangement en plus en largeur et 45 cm de plus en hauteur, ce concept permet, plus que tout autre système, d’optimiser l’espace dans la cuisine.
Présente au-dessous du nouveau logo de la marque, la signature « le sur-mesure n’est plus un luxe » confirme le parti-pris de Schmidt d’œuvrer dans la cuisine tel un styliste haute-couture.

Solutions de rangement

Cuisinella, la marque jeune habitat du groupe, a elle aussi bénéficié de nombreuses innovations  : nouvelles cuisines, nouveaux coloris… Si elle demeure, en matière de prix, une marque entrée de gamme, l’amélioration qualitative dont elle a fait l’objet ne peut cependant être passée sous silence.
Un travail conséquent a notamment été réalisé en matière de solutions de rangements astucieuses permettant d’optimiser l’ergonomie dans la cuisine : aménagements fonctionnels en crédence, coin repas coulissants et dépliables, meubles bas de faible profondeur, support pour tablettes et smartphones conçu par l’agence C+B Lefebvre, fonds éclairants leds pour meubles hauts, etc.
Il faut, par ailleurs, souligner le renouvellement de tous les aménagements intérieurs de meuble, pour les réalisations en kit (désormais équipées, sans hausse de prix, d’un système d’amorti à la coulisse) comme pour les cuisines montées. En option, de nombreuses solutions pour la personnalisation des tiroirs sont proposées au consommateur.
Si Schmidt joue la carte du sur-mesure, Cuisinella joue celle du design ; deux mots-clés, donc, qui doivent donner à la Salm le cap pour 2015.

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire