Un nouveau départ pour Zeyko

Le fabricant de meubles allemand, qui faisait jusqu’alors partie du groupe La Cour (Allmilmö, Nolff) a annoncé dans un communiqué le mois dernier qu’un accord a été trouvé pour la reprise de la marque. Basé en Greding, en Franconie, le groupe accueillant Zeyko comprend les entreprises Trend-Store shop creation (aménagement de magasins) et BES Brunold Holz und Design Manufaktur (aménagement d’intérieur pour hôtels) ; il emploie 165 personnes répartis sur 2 sites de production.

Christian Hilz

 

« La qualité des cuisines Zeyko m’a enthousiasmé dès la première approche, explique l’actionnaire principal, le Dr. Manfred Bartl. Nous voulons poursuivre et faire perdurer cette exigence de qualité et l’étendre encore plus avant dans certains domaines. »
Homme d’affaires de Haute-Bavière, Christian Hilz a officiellement assumé la direction de Zeyko le 1er septembre ; il s’est déjà illustré par le passé en dirigeant avec succès les sociétés nommées ci-dessus.
Destinée en France aux spécialistes cuisine, la marque continuera d’être exploitée et commercialisée sous sa forme actuelle. La fabrication s’effectuera sur le site actuel de Mönchweiler ; les premiers chantiers sont d’ailleurs en cours et doivent être concrétisés sou peu.
On se souvient que les trois marques de cuisine groupe La Cour avaient été placées, en février 2017, en état d’insolvabilité, ce qui correspond en France à notre statut de redressement judiciaire ; un administrateur judiciaire avait été nommé.
En mai, la marque Nolff était sortie de la procédure d’insolvabilité grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire