Schmidt Groupe : + 14 % pour la fabrication, + 9 % pour la distribution

En 2016, le chiffre d’affaires des activités industrielles de l’entreprise alsacienne (Schmidt, Cuisinella, EMK) sur l’ensemble de ses marchés atteint 500 millions d’euros, soit + 14 % par rapport à 2015. Côté distribution, les magasins des 27 pays ont réalisé 1,527 milliard d’euros de ventes, ce qui équivaut à une progression de 9 %.

 

Si, à l’heure actuelle, ces données ne semblent pas encore avoir été officiellement diffusées en France, la presse professionnelle allemande, pour sa part, a déjà pu les relayer, il y a quelques jours, après avoir reçu un communiqué émanant du groupe. Nous apprenons donc que Schmidt Groupe – nouveau nom de la SALM, rappelons-le, depuis près d’un an – a réalisé un chiffre d’affaires fabricant, à l’échelle globale, tous pays confondus, de 500 millions d’euros au cours de l’exercice 2016, en progression de près de 14 % par rapport à 2015 (où il avait été de 440 millions d’euros). Les 718 distributeurs exclusifs, répartis dans 27 pays, ont quant à eux réalisé des ventes – électroménager compris – de 1,527 milliard d’euros, soit + 9 %.

 

Une volonté forte à l’international

Le détail des parts réalisées en France et à l’international a été publié, pour la dernière fois, en 2013, toutefois Anne Leitzgen, présidente du groupe, nous confiait en juin 2015 : « La SALM réalise, à ce jour, 15 % de son chiffre d’affaires à l’international : j’estime que ce n’est pas assez. À moins de 30 % du CA effectué grâce à l’export, une entreprise n’est pas vraiment présente à l’international selon moi ». Schmidt Groupe, qui se présente comme « le numéro un français de l’aménagement sur-mesure de l’habitat », et le sixième à l’échelle européenne, nourrit effectivement des ambitions grandissantes à l’international (excepté pour Cuisinella, qui reste encore uniquement concentrée sur l’Hexagone) et notamment en Espagne et en Allemagne : concernant l’outre-Rhin, en particulier, les enjeux sont importants, puisqu’il est question d’y augmenter sérieusement le nombre de points de vente exclusifs, avec pour objectif la centaine d’unités d’ici trois à cinq ans (contre une petite cinquantaine actuellement).

 

Une nouvelle unité de production

Schmidt Groupe exploite actuellement cinq sites de production, d’une surface totale de 150 000 m² : quatre en Alsace, et un en Allemagne ; 5 100 éléments d’ameublement y sortent quotidiennement, et 1 500 salariés y travaillent (par ailleurs, en 2014, l’entreprise avait ouvert une usine en Chine, en signant une joint-venture avec une société locale). Un dispositif de production global qui devrait bientôt être étoffé : dans les prochaines années, le groupe alsacien parle d’investir 125 millions d’euros, et de créer 300 emplois.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire