Schmidt Groupe, engagé sur tous les fronts

Premier fabricant français et cinquième européen pour l’aménagement sur-mesure de l’habitat, l’acteur alsacien a pour objectif de devenir, en 2025, le groupe réunissant les marques européennes préférées des clients sur ce secteur d’activité. Pour y parvenir, outre l’aspect « produits », l’entreprise nourrit de grandes ambitions sur les plans environnemental et sociétal, et de nombreuses avancées ont déjà été réalisées en la matière…

Anne Leitzgen, présidente du groupe, entourée de Patrice Casenave (à gauche), DRH et Franck Ostertag, directeur marketing et digital, lors d’une conférence de presse organisée début juin à Paris.

 

C’est il y a un peu plus d’un mois, début juin, que Schmidt Groupe (Schmidt + Cuisinella) a annoncé ses résultats 2017, faisant état d’un dynamisme « largement supérieur à la moyenne du marché » : avec un chiffre d’affaires réseau de 1,6 milliard d’euros, l’Alsacien enregistre une progression de 7 % par rapport à 2016, donc effectivement bien au-dessus des + 4 % observés par le marché français de la cuisine… Schmidt Groupe, qui emploie 1 600 personnes en France et un total de 7 000 dans le monde, conserve ainsi son statut de premier fabricant français de solutions d’aménagement sur-mesure pour l’habitat, ramené au cinquième rang si l’on considère l’échelle européenne. « Ce dynamisme souligne l’ambition du groupe, avance Anne Leitzgen, sa présidente. De cuisiniste à multi-spécialiste, de vendeur à concepteur, de client à co-constructeur d’un projet… c’est tout l’écosystème de cette profession que Schmidt Groupe réinvente, avec pour axes stratégiques majeurs l’Humain et l’excellence industrielle. Et pour « liant », le digital ».

Lire aussi : Groupe Schmidt : "Placer l'humain au coeur de nos préoccupations"

 

Un état d’esprit entrepreneurial « fort, à tous les niveaux »

Cet aspect humain, chez Schmidt Groupe, passe avant tout par un état d’esprit entrepreneurial fort à tous les niveaux de l’entreprise. Sur 2018, en effet, par exemple, plus de 200 chantiers de progrès permanents ont été initiés par les collaborateurs pour améliorer les process administratifs et opérationnels, au nom de la satisfaction des clients. Dans le même esprit, 25 projets transversaux, créateurs de valeur pour les affaires du groupe, sont pilotés directement par les collaborateurs à l’origine de l’idée… l’objectif étant que chacun se sente en capacité de prendre des initiatives dans le cadre de la stratégie de l’entreprise. En guise d’illustrations, évoquons le fait, par exemple que chaque collaborateur du groupe est engagé dans la démarche « Totale Productive Maintenance » : la TPM est une démarche d’amélioration de la capacité des collaborateurs à identifier et éliminer toutes les pertes des installations de façon à se rapprocher du « zéro arrêt » des machines… Côté distribution, le groupe développe, avec ses réseaux de magasins, une démarche appelée le « pacte employeur » : un programme collaboratif co-construit avec des patrons de magasins et des vendeurs pour déployer la promesse managériale dans les points de vente, et mettre en œuvre les actions concrètes liées à cette promesse.

 

Une nouvelle usine l’année prochaine

Deuxième axe stratégique : l’excellence industrielle et commerciale, entretenue par des investissements permanents…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT VIA LA RUBRIQUE DÉDIÉE SUR CE SITE !

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire