La CAMIF part en campagne pour l’instauration d’une TVA responsable

Particulièrement engagée pour une consommation locale et responsable, la CAMIF, qui vient de réaliser son Tour de France annuel, a récemment mis en ligne sa pétition intitulée « Pour une TVA réduite sur les produits durables » sur le site de consultation citoyenne change.org. A travers cette démarche, le groupe entend interpeller le gouvernement français et encourager les « consom’acteurs » en quête de sens à prendre position pour introduire une réelle différence de prix en faveur des produits fabriqués localement, dans le respect de la planète et des hommes. « Il est de plus en plus difficile de comprendre et d’admettre que des fabricants français, qui font de réels efforts pour préserver l’emploi sur notre territoire et prendre en compte les défis écologiques comme sociétaux de notre époque, soient traités de la même façon que leurs « homologues » du bout du monde, qui ne respectent aucune règle, explique Émery Jacquillat, PDG de la Camif. En tant que promoteur du « fabriquer local et durable », nous voulons, par le biais de cette pétition, interpeller le gouvernement français pour qu’il soutienne de façon concrète les initiatives vertueuses qui se multiplient dans notre pays et qui sont des facteurs de croissance. »

 

Cette pétition s’inscrit dans la suite logique d’un engagement de longue date de la CAMIF en faveur de la valorisation et de la promotion des pratiques RSE. Ainsi, le spécialiste de la maison donne déjà la possibilité aux Français de choisir leurs produits en fonction de leur lieu de fabrication, ainsi que de critères environnementaux et sociaux… Aujourd’hui, le distributeur veut donc aller encore plus loin, en leur permettant de s’équiper responsable, et cela « grâce à des prix réellement attractifs ».

Lire aussi : Un tour du Made in France en mode consommation responsable

 

La CAMIF dit en être « convaincue » : réduire, de façon significative, la TVA sur ces productions vertueuses impulserait une dynamique positive dans l’Hexagone, cela :

> En encourageant les initiatives positives, qui se multiplient actuellement (écoconception, circuits courts, démarches de certification, upcycling, recyclage, intégration de matériaux recyclés, réparabilité, insertion des travailleurs handicapés, etc.)

> En maintenant et en créant de l’emploi en France dans des secteurs porteurs ;

> En positionnant l’Hexagone comme « un pays précurseur des changements dont le monde a besoin et que les consommateurs appellent de leurs vœux » ;

> En instaurant des relais de croissance économiques pérennes.

« Les citoyens ont un rôle majeur à jouer dans l’avènement de nouveaux comportements d’achat. Mais le gouvernement français doit les soutenir et leur donner les moyens d’opérer de réels choix. Si nous appliquons sur un produit fabriqué à Taïwan dans des conditions douteuses le même taux de TVA que sur un produit français réalisé dans le respect des Hommes et de la nature, la concurrence est déloyale. C’est la raison pour laquelle nous invitons tous ceux qui veulent changer les choses à soutenir massivement l’instauration d’une TVA responsable, favorable à tous : fabricants, distributeurs et consommateurs ! » conclut Émery Jacquillat.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire