Conforama ouvre, dans les temps, son 1er magasin « Confo ! » : un signal optimiste au coeur du scandale Steinhoff ?

Cela nous avait été annoncé en juin dernier, au moment de la célébration des 50 ans de l’enseigne, par son PDG Alexandre Nodale : Conforama devait lancer un concept de proximité réunissant « le meilleur » de l’offre, dans toutes les catégories de produits et tous les quartiles de prix. Des magasins de surface 1 500 – 2 000 m², destinés à s’implanter dans les petites zones – permettant ainsi de positionner l’enseigne sur des endroits où elle n’est pas encore – dont le pilote devait être inauguré au début de cette année.

 

C’est désormais chose faite : Conforama annonce, ce 11 avril, dans les délais prévus, donc, le lancement officiel de ce nouveau concept baptisé « Confo ! », avec l’ouverture d’un premier point de vente à Ussel, en Corrèze. Affichant une surface de 1 400 m², il présente ainsi une sélection optimisée de l’offre de Conforama, mettant ainsi l’accent sur des familles stratégiques comme la literie, le canapé ou la cuisine, tout en faisant la part belle à la déco.

 

Parallèlement, le magasin propose, grâce à des bornes connectées, l’ensemble des produits disponibles sur le site conforama.fr. Equipés de tablettes, les vendeurs peuvent également encaisser directement les achats des clients… Confo ! est également équipé d’un point Relais Colis. « Nous sommes heureux du lancement de ce nouveau concept qui cible des zones de chalandises plus petites, dans lesquelles nous n’avions pas de magasins, déclare Alexandre Nodale. Nous allons désormais répondre aux besoins de ces clients, en leur apportant une offre en équipement de la maison attractive et en jouant à fond la carte de la proximité, notamment en termes de services. »

 

Rappelons que Conforama avait également annoncé le lancement de deux autres nouveaux concepts : Maison Dépôt, résultant de la transformation de l’enseigne Confo Dépôt, misant sur le « smart discount » sur les secteur de la déco, du meuble et de l’électrodomestique. Là aussi, le premier point de vente a été ouvert, comme prévu, en septembre dernier, en Moselle. Enfin, dans l’optique de se positionner sur le segment de la literie haut-de-gamme, le groupe devait dévoiler une enseigne créée de toutes pièces à cet effet ; au lieu de cela, Conforama avait finalement fait l’acquisition, à l’automne 2017, de l’enseigne premium Mon Lit et Moi et de ses 17 points de vente, ce qui devrait notamment faciliter son déploiement sur le territoire national.

 

L’enseigne veut garder le cap

Fatalement entraîné dans la tourmente de sa maison-mère, le Sud-Africain Steinhoff, à un degré qu’il est toutefois difficile d’évaluer, Conforama semble néanmoins poursuivre son développement, en concrétisant donc les objectifs qu’il avait annoncés il y a un peu moins d’un an, en juin 2017. Rappelons, en outre, qu’en réaction à la situation de Steinhoff, le groupe avait déclaré, il y a trois mois, avoir finalisé la mise en place de son plan de financement – 200 millions d’euros de liquidités, qui doivent lui « assurer durablement son indépendance et sa stabilité financière » – pour une durée de trois ans : cela lui suffira-t-il à se détacher des profondes difficultés que connaît actuellement son propriétaire ? L’avenir le dira.

 

Lire aussi : Steinhoff dit "étudier toutes les options" pour réduire sa dette
Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire