Crise Steinhoff : XXXLutz « fermement intéressé » pour prendre le contrôle de Kika / Leiner, en grande difficulté

L’Autrichien XXXLutz – auquel est notamment intégrée l’enseigne But en France – continue de convoiter des propriétés stratégiques de Steinhoff… Après lui avoir racheté, fin avril, les 50 % qu’il détenait encore de Poco, Lutz vient de se déclarer, cette fois, « fermement intéressé » pour reprendre au Sud-Africain la branche Kika / Leiner… si jamais celle-ci venait à être mise en vente : une possibilité aujourd’hui évoquée par les médias et les spécialistes puisque sa situation, déjà délicate, s’est encore tendue depuis quelques jours [voir ci-dessous]. « Si une opportunité venait à se présenter, nous saurons nous positionner » a avancé, en effet, Thomas Saliger, porte-parole du groupe autrichien, à l’agence de presse nationale APA.

 

Difficultés accrues pour Kika / Leiner, avec la désolidarisation d’un assureur-crédit

Plongée dans la tourmente que connaît actuellement sa maison-mère, le groupe Steinhoff, la filiale Kika / Leiner est regardée de près, et notamment la rentabilité de ses sites (rappelons que 4 magasins ont été récemment contraints de fermer définitivement leurs portes en Autriche) ; sa situation financière est en effet actuellement très tendue… d’autant que, depuis peu (annonce faite ce dimanche 3 juin), l’assureur-crédit allemand Euler-Hermes refuse désormais de sécuriser les approvisionnements de la chaîne : les fournisseurs sont ainsi placés dans une situation délicate, puisque ceux qui ont choisi de continuer à livrer le distributeur le font donc à leurs risques et périls… Kika / Leiner doit résoudre cette nouvelle crise d’ici la fin de cette semaine, c’est en tous cas le délai qui a été demandé à ses fournisseurs pour mettre en place une « solution durable ». Des discussions avec d’autres assureurs-crédits sont notamment en cours : la situation parviendra-t-elle à s’arranger ? Rien n’est moins sûr, à ce jour : si aucun accord n’est conclu avec un nouvel assureur-crédit, des solutions doivent être trouvées individuellement avec chaque fournisseur… Quoi qu’il en soit, c’est à cause de cette incertitude que la probabilité que Kika / Leiner soit mise en vente a « nettement augmenté », selon un spécialiste du commerce autrichien… Les choses, ainsi, devraient bouger très vite ces prochains jours.

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire