Darty : Conforama et la Fnac multiplient les surenchères !

La Fnac et Conforama se sont livré, ce jeudi 21 avril 2016, un combat sans merci pour la prise de contrôle de Darty, les surenchères se succédant les unes aux autres à un rythme presque effréné. À l’heure où nous envoyons ce flash, c’est Conforama qui tient désormais la pôle-position avec, sur la table, une offre à 860 millions de livres soit 1,09 milliard d’euros. La filiale du groupe sud-africain Steinhoff relève son offre pour la troisième fois. Mais rien n’est encore joué.

Récit d’une folle journée

La Fnac et Conforama en sont désormais au corps-à-corps. Les deux enseignes se sont ainsi livrés, ce jeudi 21 avril, une guerre de surenchères dans le dossier qui les oppose pour la prise de contrôle de Darty ; une offre chassant l’autre, pour être à son tour contrée par une proposition plus importante émanant du concurrent. Et cela n’est peut-être pas fini.

La Fnac avait créé la surprise dans la matinée en surenchérissant sur l’offre de Conforama formulée la veille ; la proposition était alors à 145 pence par action, tout en numéraire, ce qui représente 779 millions de livres sterling, soit près d’un milliard d’euros.

La filiale du groupe sud-africain Steinhoff répliquait quelques heures plus tard en proposant une offre à 150 pence l’action, elle aussi en numéraire, et dépassant pour la première fois le milliard d’euros (1,02 Mrd EUR)

Il ne fallait que quelques minutes au groupe présidé par Alexandre Bompard pour contrer cette offre et proposer alors 153 pence par action, ce qui représente 1,04 milliards d’euros.

DARTY : LA FNAC RELANCE LES ENCHÈRES POUR CONTRER CONFORAMA

L’enseigne annonçait, dans le même temps « avoir acquis auprès d’un certain nombre d’actionnaires de Darty un total de 29 586 061 actions Darty, représentant environ 5,59 % du capital ».

La Fnac avait également déclaré avoir reçu de la part d’actionnaires de référence de Darty des engagements irrévocables à hauteur de 22,11 % du capital du distributeur spécialisé,. Mais Conforama en fin de journée a rebondi en relevant son offre pour la troisième fois pour un montant de 860 millions de livres soit 1,09 milliard d’euros et portant l’action à 160 pence.

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire