L’UMAEM se réunit pour passer au crible le marché du meuble francilien

L’Union des Magasins d’Ameublement et d’Equipement de la Maison d’Ile-de-France (UMAEM), chambre régionale de la FNAEM pour la région parisienne, a réuni une quarantaine de ses 350 adhérents, le 26 septembre dernier, pour la restitution d’une étude qu’elle a commandée à l’IPEA sur le marché du meuble francilien.

 

Des représentants franciliens de multiples enseignes (Mobilier de France, BoConcept, Archéa, Gautier, Ikea, Conforama, But, Alinéa, etc.) ont ainsi pu découvrir, en avant-première, les résultats de cette enquête particulièrement intéressante, réalisée par l’IPEA mi 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 ménages parisiens et autant de ménages de banlieue, répartis sur les 7 départements de la région. Attentes des consommateurs franciliens en matière d’ouvertures dominicales et de nocturnes, besoins en livraison / installation, temps de trajets maximum consentis pour aller visiter les magasins de meubles, achats en ligne, etc. ont été mesurés par départements, tranche d’âge et catégorie socio-professionnelles.

Le Président de l’UMAEM Eric Talabot a ensuite dressé le bilan des démarches engagées par la chambre francilienne, auprès du Préfet de Police et de différentes administrations locales, pour endiguer les nuisances provoquées par les « livreurs pirates » opérant à partir des parkings de magasins de meubles.

A l’issue de cette réunion, les participants ont pu échanger dans une ambiance conviviale.

 

——————–

 

Cette étude de l’IPEA nous apprend notamment qu’un tiers des ménages franciliens préfèrent fréquenter les magasins de meubles en semaine, et que 39 % des Parisiens et 35 % des habitants de banlieue sont intéressés par des ouvertures de points de vente spécialisés meubles en nocturne.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire