Maisons du Monde : + 17 % au 1er semestre 2017, et le 300e magasin européen… ouvert à Paris

Avec des ventes à 456,6 millions d’euros, l’enseigne enregistre une croissance de + 17 % sur le premier semestre 2017, ramenée à + 9 % à périmètre comparable. « Toutes les catégories de produits, géographies et canaux de distribution ont contribué à cette progression, reflétant le très bon accueil réservé aux nouvelles collections d’articles de décoration et de meubles » précise Maisons du Monde.

 

Une performance qui vient également confirmer « la solidité du modèle économique » du groupe et de sa stratégie omnicanale. Les ventes en ligne nt en effet représenté 22 % des ventes totales sur la période, en progression de 32 % par rapport au premier semestre de l’année dernière. Cette évolution a été notamment soutenue par la réussite du déploiement de la livraison gratuite en magasin, partout en France.

Le groupe a continué d’étendre son réseau de magasins au premier semestre 2017, avec 10 ouvertures nettes sur la période, dont 8 points de vente à l’international, comme cela avait été prévu.

Lire aussi : Maisons du Monde réalise + 21 % sur le 1er trimestre

 

L’EBITDA du premier semestre 2017 a atteint 43,2 millions d’euros, en hausse de + 7 % par rapport au premier semestre 2016, porté par la croissance des ventes. « Comme attendu, la marge d’EBITDA s’est élevée à 9,5 %, contre 10,3 % au premier semestre de 2016 » avance Maisons du Monde. Et de préciser : « Cette évolution a reflété l’impact des effets de change, comme anticipé. A taux de change constant sur les achats en dollar US, la croissance de l’EBITDA aurait été de 20 % par rapport au premier semestre 2016 ». Par ailleurs, l’EBITDA au premier semestre 2017 a intégré la prise en compte, pour la première fois, du plan d’attribution d’actions gratuites et du plan d’investissement du personnel. De plus, le groupe a continué à investir sur la période dans des actions clés de sa stratégie omnicanale, telles que les initiatives en matière de services à la clientèle et un programme de gestion de la relation client.

Le résultat net du groupe est, quant à lui, redevenu positif au premier semestre 2017, à 6,2 millions d’euros, reflétant notamment la baisse des charges financières, qui a plus que compensé l’enregistrement d’une charge d’impôt sur les bénéfices.

Enfin, Maisons du Monde annonce avoir continué à se désendetter « fortement » au premier semestre, du fait, notamment, d’une variation nette de trésorerie positive de 27,7 millions d’euros générée par ses activités opérationnelles…

 

> Pour lire les articles dans leur intégralité, recevez Le Courrier chaque semaine en versions papier ou numérique, en vous abonnant via la rubrique dédiée sur ce site !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire