Maisons du Monde réalise + 21 % sur le 1er trimestre

Sur les trois premiers mois de l’année, l’enseigne annonce des ventes à 228,8 millions d’euros, en hausse de 20,9 % par rapport à la même période en 2016 : les ventes en ligne (+ 43,4 %) et à l’international (+ 33 %) participent notamment à cette belle dynamique.

maisons du monde magasin angers

Le magasin d’Angers.

 

Les ventes à périmètre comparable ont progressé de 11,9 % sur ce premier trimestre, intégrant une base de comparaison élevée au premier trimestre 2016 (ventes du T1 2016 en hausse de 16,7 % à périmètre comparable par rapport au T1 2015). Selon l’enseigne, cette « forte performance » a principalement reflété :

> Le bénéfice, sur une partie du trimestre, du « succès » de la livraison gratuite en magasin des commandes d’articles de décoration en ligne, service qui avait été lancé fin février 2016 en France et en Suisse, et fin septembre 2016 en Italie ;

> La décision du Groupe d’implanter en magasins, plus tôt dans l’année, les nouveautés du catalogue 2017, « qui ont reçu un très bon accueil de la part des clients » ;

> Le lancement anticipé d’un mois, en Espagne et en Italie, de la nouvelle collection d’articles de décoration et de mobilier extérieur du Groupe.

Voir aussi : Maisons du Monde réalise + 26,1 % sur 2016

 

5 ouvertures brutes

Au premier trimestre 2017, Maisons du Monde a enregistré une ouverture nette de magasin, incluant cinq ouvertures brutes (respectivement opérées en France, Italie, Espagne, Allemagne et Suisse) et quatre repositionnements : des démarches « conformes à [son] planning opérationnel ».

A fin mars 2017, le Groupe opérait un réseau de 289 magasins (dont 88 à l’international) avec une surface de vente totale d’environ 331 000 m².

Sur cette première période de l’année, le Groupe a également poursuivi ses initiatives omnicanales, avec le lancement du service de livraison gratuite en magasin, en Espagne et en Allemagne… « Malgré le contexte général mitigé, ce premier trimestre permet au Groupe de commencer l’année sur des bases solides, et de confirmer sa capacité à réaliser l’ensemble des objectifs de croissance de moyen terme » résume Gilles Petit, directeur général de l’enseigne.

Prenant en compte ces premiers résultats, mais considérant néanmoins, donc, cet environnement de marché « incertain », l’enseigne précise ses objectifs pour l’année 2017 : hausse des ventes en haut de la fourchette de 12 à 14 % précédemment communiquée, avec une croissance à périmètre comparable attendue autour de 5 %. 25 à 30 ouvertures de magasins sont envisagées sur l’ensemble de l’exercice.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire