Comment (re)donner du sens à son travail : 5 questions à se poser

[La fiche de Philip Anderson]

Une étude du groupe AEF[1] révèle que seulement 27 % des Français se sentent épanouis dans leur métier. Une autre étude menée par le cabinet Deloitte et Viadeo[2] dévoile que 55 % des salariés estiment que le sens au travail s’est dégradé, alors que 8 salariés sur 10 considèrent que le sens au travail impacte la performance… Voici 5 questions à se poser pour redonner du sens à son travail actuel.

 

  1. Quelles sont mes attentes professionnelles ?

 

L’entreprise tente de transmettre du sens au travail de ses salariés qui aimeraient donner leur point de vue à ce sujet dès l’entretien de recrutement, puis lors d’entretiens individuels ou collectifs : il s’agit de comprendre, par exemple, la finalité de leur fonction, en quoi le travail individuel (et collectif) a du sens. Si le travail est seulement synonyme d’argent, ce n’est pas suffisant. Il faut trouver les raisons d’être engagé, utile dans son travail

Lire aussi : Vendeurs : les clés face aux enjeux actuels

 

  1. Mon travail est-il utile pour moi, mes clients, mon entreprise ?

 

Les attentes prioritaires ont été exprimées par des répondants de l’étude Deloitte afin trouver ce qui, pour eux, a du sens et de la valeur dans leur travail. Voici dans l’ordre quelques attentes exprimées (liste non exhaustive) :

 

  1. Apprendre de nouvelles choses : savoir et savoir-faire métier pour se perfectionner, monter en gamme
  2. Montrer à des collègues comment faire : partage de connaissances entre jeunes et seniors
  3. Etre remercié régulièrement par sa direction, ses clients et collègues : reconnaissance d’un bon travail
  4. Réaliser un travail plus difficile suite à une formation et un accompagnement : progrès personnel
  5. Intervenir dans un conflit (interne, client mécontent) : capacité / contribution à régler un désaccord
  6. Avoir le droit à l’erreur et avoir un collègue capable de l’expliquer : un progrès suite à une expérience
  7. Vérifier et contrôler son travail celui éventuellement d’une autre personne dans l’entreprise : contribution

La direction peut identifier, parmi les 7 attentes ci-dessus (parmi d’autres que l’entreprise peut chercher à identifier), celles qui sont importantes et utiles aux yeux de chaque salarié pour les actionner en priorité. Ainsi chaque salarié aura le sentiment que son travail a du sens, lui procure du plaisir, grâce à la valorisation d’un savoir-faire reconnu.

A noter, cependant, que des salariés peuvent trouver du sens à leur activité, en plaçant simplement leurs conditions de travail en tête de leurs préoccupations, tout en remplissant correctement leur fonction…

[1] Etude AEF Agence conseil Education et Formation (mai 2017) https://www.nouvelleviepro.fr/assets/uploads/salon/etude-reconversion-professionnelle2017NVP.pdf.

[2] Etude DELOITTE Audit conseil & VIADEO (décembre 2017) https://www2.deloitte.com/fr/fr/pages/talents-et-ressources-humaines/articles/etude-sens-au-travail.html

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire