Riche actualité chez Maisons du Monde

Changement annoncé de direction générale, acquisition de 70 % de l’enseigne américaine Modani… Ce premier semestre 2018 est particulièrement dense pour le groupe, encouragé par ses bons résultats : sur les trois premiers mois de l’année, en effet, les ventes ont augmenté de 5,1 % à périmètre comparable, conformément aux objectifs fixés.

 

C’est affichant des ventes de 255,1 millions d’euros que le groupe Maisons du Monde réalise un bilan particulièrement satisfaisant sur le premier trimestre 2018, en hausse de 5,1 % à périmètre comparable, cette croissance atteignant même 11,5 % à surfaces évolutives… ce qui place ces premiers résultats « en ligne avec les objectifs ». L’augmentation des ventes a donc été « forte » sur ces trois mois, reflétant la dynamique continue des ventes en ligne (+ 15,1 %) et des activités internationales (+ 14,3 %), ainsi qu’un « bon équilibre » par catégories de produits entre les articles de décoration (+ 12,4 %) et les meubles (+ 10,4 %).

Lire aussi : Maisons du Monde se félicite d'une croissance et d'une rentabilité "solides"

 

« Succès » de la stratégie omnicanale

« Cette performance confirme, une nouvelle fois, le succès de la stratégie omnicanale du groupe » souligne la direction. L’amélioration de l’expérience client omnicanale est, en effet, un axe particulier de la stratégie de l’acteur, qui poursuit son programme de digitalisation des points de vente, et lance de nouveaux services tels que « Shop the Look » avec Pinterest et « InstaShopping » avec Instagram… Enfin, le groupe a accéléré sa stratégie CRM en dévoilant un service de géolocalisation, une campagne « drive to store » et en mettant en place une plateforme de données clients permettant d’optimiser les investissements marketing.

Du côté de l’offre, l’enseigne s’est efforcée de poursuivre le développement d’un assortiment « attractif » pour ses clients, avec le déploiement des six thèmes de la collection de décoration Printemps / Eté 2018 en janvier, le lancement des nouveaux catalogues de mobilier intérieur et extérieur en mars et, enfin, la parution du catalogue BtoB, comprenant plus de 70 nouveaux produits dédiés à ce segment de marché.

Lire aussi : Un 7e magasin parisien avenue de Wagram

 

Une avancée importante sur l’international

Juste après la clôture de ces premiers chiffres 2018, le groupe a annoncé, par ailleurs, avoir pris 70 % de participation dans Modani, enseigne d’ameublement présente sur l’ensemble du territoire américain par ses magasins physiques et son activité e-commerce… avec une option pour, à terme, acquérir le solde du capital. « Avec cette acquisition, Maisons du Monde poursuit son histoire de croissance et ajoute à sa forte présence européenne une position dans un des principaux marchés du monde, avance la direction. Elle réalise ainsi une avancée importante dans son objectif de développement international. Maisons du Monde prend pied aux États-Unis de façon agile et maîtrisée, en capitalisant sur la connaissance du marché américain des fondateurs de Modani ». En 2017, Modani a réalisé des ventes de 41,4 millions de dollars et un EBITDA de 4,9 millions de dollars. Fondée en 2007 et basée à Miami, Modani dispose d’un réseau de dix magasins dans plusieurs grandes villes américaines et commercialise également son offre à travers son site internet et des places de marché… Son modèle économique apparaît similaire à celui de Maisons du Monde : Modani est, en effet, une enseigne inspirationnelle fondée sur une collection de meubles conçus en propre, de multiples catégories et styles, régulièrement renouvelés et à des prix accessibles ; en outre, elle est dotée d’une chaîne de valeur performante, caractérisée par le même concept de « design to cost » et une plateforme logistique combinant proximité et disponibilité produit…

L’acquisition par Maisons du Monde de Modani permettra d’accélérer le développement de la société, qui continuera d’opérer sous sa propre enseigne et avec la même équipe de management. La transaction permettra aux deux sociétés de bénéficier de nombreuses synergies commerciales et de développement : pour Modani, accélération des ouvertures de magasins et de l’activité e-commerce, élargissement de l’offre produits, notamment au sein de la catégorie décoration ; Maisons du Monde, de son côté, pourra développer sa connaissance du marché américain et avoir l’opportunité de tester, à court terme, le concept Maisons du Monde avec l’objectif de lancer dans le futur ses propres magasins.

Julie Walbaum, future DG du groupe à compter du 1er juillet 2018

 

Julie Walbaum appelée à remplacer Gilles Petit

Autre annonce faite a posteriori : la nomination de Julie Walbaum à la direction générale du groupe, à compter du 1er juillet prochain. Elle succèdera à Gilles Petit, qui restera au sein de l’entreprise en tant que conseiller spécial auprès de la Directrice Générale et administrateur…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire