Compte rendu de l’année 2015 pour la CRAEM Midi-Pyrénées

Organisée il y a tout juste une semaine, l’assemblée générale annuelle de la Chambre Midi-Pyrénées – Aude a permis de faire le point sur les actions réalisées au cours des douze derniers mois, et d’élargir les horizons avec les interventions de Giovanni Lanza (Sofinco), Christophe Gazel (IPEA) et Valérie Audureau (groupe EDIFA). Cet évènement a par ailleurs été l’occasion de remercier Michèle Bégout pour le dévouement dont elle a fait preuve vis-à-vis de la CRAEM, durant plus de vingt années, en assumant la mission de vice-présidente trésorière.

 

La CRAEM Midi-Pyrénées toujours très active

CRAEM midi-pyrénées

 

L’année 2015 a été compliquée, irrégulière. Mais nous sommes parvenus à garder le cap sur notre vocation première, à savoir la défense de notre profession ». C’est avec ce résumé symbolique qu’Anne-Marie Bleuzet, emblématique présidente de la Chambre Midi-Pyrénées – Aude, a introduit l’assemblée générale annuelle de l’organisation, organisée le vendredi 11 mars dernier à Toulouse. Une cinquantaine de participants étaient réunis pour assister à cette matinée dense et riche d’enseignements.

 

CANI, DIMANCHES ET FISCALITE

Et pour la défense de la profession, les Chambres sont particulièrement toujours très actives en matière de lutte contre les baux précaires – les fameux CANI – qui continuent de créer une concurrence déloyale, et non négligeable, vis-à-vis des points de vente. La présidente de la CRAEM Midi-Pyrénées est ainsi heureuse de constater le « net recul », d’année en année, de ces activités illégales « Nous sommes tout de même intervenus six fois en 2015, mais ces baux ont une durée de vie de plus en plus courte » résume-t-elle. La Chambre précise mener également des actions pour contrer les expositions arbitraires organisées dans les hôtels.

CRAEM midi-pyrénées

De nombreux adhérents avaient fait le déplacement pour cette AG 2016.

Autre question majeure abordée lors de ces assemblées générales annuelles : les ouvertures dominicales. Sur le département de la Haute-Garonne, un accord interprofessionnel est mis en place depuis près de 25 ans, avec sept ouvertures autorisées dans l’année, à dates fixées… et tous les autres départements de la Chambre suivent ce modèle : « Il y a un vrai consensus. Sept ouvertures annuelles, cela reste raisonnable ; certaines enseignes choisissent de ne pas toutes les faire, c’est selon leur volonté » avance Anne-Marie Bleuzet, qui cumule également la fonction de présidente du Conseil Départemental du Commerce (CDC). Cette année 2016, les commerces peuvent donc accueillir le public lors des premiers dimanches des deux périodes de soldes, le 4 septembre (date coïncidant avec la braderie de Toulouse), le 27 novembre et les trois premiers dimanches de décembre.

LA CRAEM MIDI-PYRÉNÉES OCCUPE LE TERRAIN

La présidente de la Chambre a par ailleurs annoncé que l’organisation ne participerait pas à la prochaine édition du salon Viving (nouveau nom du salon de l’Habitat de Toulouse), suite aux mauvais résultats enregistrés par les adhérents ayant exposé en octobre dernier, lors de la session 2015 : « Tout cela est vraiment dommage, car cette manifestation générait autrefois une part non négligeable de leur activité. Il faut voir comment elle évoluera – encore – à l’avenir ».

abonnement (1)

 

Un point sur le déploiement d’Eco-Mobilier dans la région a également été fait, Michèle Bégout précisant que le nombre de points de collecte avait encore progressé, mais qu’il restait « encore du travail à faire ». La vice-présidente et trésorière de la Chambre a par ailleurs évoqué la nomination de Cyril Roux en tant que responsable régional.
Ce rapport d’activité a été conclu par l’intervention de Julien Fumière, chargé de mission au sein de la FNAEM, qui a énuméré les différentes actions menées par la Fédération Nationale sur l’année 2015 (mise en place de la campagne Meublothérapie, proposition de déblocage du PEL malheureusement refusée – mais qui pourrait être de nouveau soumise ultérieurement ? –, TASCOM, TEOM, mise en place du service de médiation avec Medicys, négociations sociales de branche).

 

« CHANGER, C’EST EXISTER DEMAIN »

Trois interventions extérieures sont venues enrichir cette matinée, à commencer par celles de Giovanni Lanza et Christophe Gazel. Le responsable du secteur équipement de la maison chez Sofinco a livré plusieurs données clés, notamment sur l’utilisation du crédit dans les enseignes d’ameublement (tirées de la dernière édition du Profil, parue au printemps 2015, puisque celui-ci devient biennal), tandis que le directeur général de l’IPEA a dressé un panorama du marché du meuble français, et présenté les perspectives à horizon 2020 : « Notre marché pourrait gagner un milliard d’euros à cette échéance, si les circuits spécialistes parviennent à proposer une vraie offre alternative à la grande distribution » [voir CM&H n° 2630, daté du 15 janvier dernier].

CRAEM midi-pyrénées

Jean-Charles Vogley, Anne-Marie Bleuzet et Michèle Bégout.

Cette AG 2016 s’est enfin conclue avec l’exposé interactif de Valérie Audureau, consultante en qualité de vie au travail au sein du groupe EDIFIA, axé sur le changement, devenu nécessaire mais qui doit impérativement être anticipé le plus possible, et s’accompagner d’un apprentissage pour ne pas être contre-productif : « Le danger, c’est d’investir dans des solutions que l’on connaît déjà, mais pas dans celles qu’il faudrait mettre en place ». La dynamique intervenante a ensuite proposé aux participants des méthodes pour gérer le stress… l’essentiel étant, pour reprendre une formule du sportif et auteur américain Dan Millman, de

« concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas se battre contre l’ancien ». C’est donc dans un esprit particulièrement positif que les adhérents se sont ensuite retrouvés autour d’un déjeuner convivial.
[E.B.]

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire