EQUIPHOTEL 2016 : LES FABRICANTS FRANÇAIS RÉPONDENT PRÉSENT

Equipehotel ouvrira ses portes du 6 au 10 novembre prochain à Paris Porte de Versailles –confirme leur intérêt croissant pour l’hôtellerie et la restauration, où ils peuvent jouer la carte de la personnalisation. Parmi les nouveautés et temps forts de cette édition, un nouvel espace Signature et la remise des prix de l’Ameublement Français Contract 2016.

equiphotel_010352-2

L’évolution est perceptible depuis plusieurs années : pour les fabricants français haut de gamme, qui trouvent de moins en moins d’opportunités dans les enseignes de distribution, le contract et en particulier l’hôtellerie et restauration est devenu un débouché de plus en plus important. Avec des conséquences diverses en fonction des profi ls. Les entreprises qui sont déjà implantées sur ce marché depuis un certain temps – Fermob, Alki, Perrouin, Collinet, Canapés Duvivier… – continuent de s’y développer et d’y gagner des parts de marché. Mais on voit aussi un nombre croissant de nouveaux entrants, qui s’intéressent depuis peu à ce marché, mettre en place des stratégies et des moyens humains pour y accroître leur activité : c’est le cas d’entreprises industrielles de grande taille comme Gautier ou Célio, qui a créé son département dédié Célio Contract – ou de PME comme le fabricant de chambres Minet ou le spécialiste de la relaxation Maestri Sièges. Quoi qu’il en soit, toutes ces entreprises ont pour point commun de répondre présent au prochain EquipHotel, qui ouvrira ses portes du 6 au 10 novembre prochain, avec une fréquentation attendue de plus de 110 000 visiteurs. Pour répondre à leurs attentes, le salon proposera un nouvel espace « Signature », qui réunira une trentaine de marques haut de gamme de mobilier et de tissus d’ameublement, avec une scénographie signée de la décoratrice Stella Cadente.

alki_hotel_zazpi_01

 

VALORISER UNE OFFRE SINGULIÈRE

L’un des grands défis actuels des hôteliers, notamment les chaînes, est d’échapper à la standardisation,

dont les études montrent qu’elle commence à lasser la clientèle, en recherchant plus de singularité pour chacun de leurs établissements. C’est dans ce domaine que les fabricants français peuvent apporter des réponses à leur problématique : « Pour toucher notre cible d’hôtels et restaurants haut de gamme, 4 étoiles et plus, nous jouons la carte de la créativité, déclare ainsi Jean-Robert Perrouin, fabricant de sièges contemporains. C’est dans ce but que nous exposerons notamment nos deux fauteuils Inside (design Sandra Demuth) et Memory (design Stefan Lanez), en partenariat avec Dasras, une autre entreprise qui mise sur l’édition de produits originaux, dans l’espace Signature. »

stand-collectif-plab

Pour Canapés Duvivier, la cible désignée est clairement l’hôtellerie « de charme », composée d’hôteliers indépendants – en général 4 étoiles (parfois 3) – séduits par un produit de haute facture qui participe à l’image de leur établissement : « Dans la plupart des cas, nous fournissons des ensembles composés de petits canapés, fauteuils et tables basses pour équiper les lobbys d’hôtels, qui sont la vitrine de l’établissement, explique son dirigeant Didier Leruste. Nous pouvons aussi fournir des sièges pour les chambres, dans le cas de créations ou de rénovations avec un budget plus important. » Le fabricant proposera sur le salon un stand orienté lobby d’hôtel, où il exposera sa gamme destinée à la prescription. Fabricant du Pays Basque déjà bien implanté dans le contract, Alki exposera pour la première fois sur EquipHotel (espace Signature) « Après dix années de développement sur le contract, ce marché représente aujourd’hui plus de la moitié de notre activité, et continue de se développer, précise Eki Solorzano, community manager de l’entreprise. Notre défi est maintenant defi déliser les prescripteurs avec qui nous travaillons, et d’élargir notre réseau, ce qui justifi e notre présence sur le salon. » Le projet est devenu un mode de fonctionnement majeur pour le fabricant, qui oriente sa communication vers les architectes et décorateurs, par exemple en axant son catalogue sur ses réalisations les plus prestigieuses d’hôtels et restaurants dans le monde entier.

 

chambre design

 

UN INVESTISSEMENT À MOYEN TERME

Pour les nouveaux entrants, le contract est un marché exigeant, où il faut investir du temps et de l‘énergie avant de recueillir les premiers résultats : « Depuis notre première exposition à EquipHotel, il y a deux ans, nous avons déjà réalisé quelques projets, explique Thierry Minet, dirigeant du fabricant de chambres du même nom. Le plus difficile est de se faire connaître des prescripteurs, de comprendre les exigences du client, et de leur expliquer ce que nous pouvons leur apporter de différent. » L’entreprise cible les établissements de 2 à 3 étoiles, qui comptent en général de 5 à 50 chambres, auxquels elle peut proposer à la fois de la fabrication en série de modèles identiques, mais aussi de la fabrication sur mesure, ainsi que des finitions personnalisées à la demande, sans oublier une proximité géographique pour pouvoir découvrir l’outil de production. Déjà bien implanté sur le marché des paquebots de luxe, pour lequel il fabrique des chambres haut de gamme, Célio exposera aussi pour la deuxième fois à EquipHotel, dans le but d’élargir ses contacts avec la prescription hôtelière. « Depuis deux ans, nous avons mis en place une véritable stratégie, avec la création de Célio Contract, une entité dédiée qui comprend un bureau d’études et des commerciaux spécialisés, explique Christian Cadu, responsable de Célio Contract.

inside-perrouin

Le segment qui nous intéresse est celui des établissements indépendants de 3 et 4 étoiles, mais aussi les résidences hôtelières, universitaires, et les maisons de retraites, qui sont des marchés dynamiques. » Grâce à un outil de production flexible, l’entreprise peut à la fois fabriquer de grandes séries – 100 à 150 chambres et plus – tout en prenant en compte des variantes dans les dimensions et les finitions, ainsi que les contraintes de délais, pour répondre aux attentes en matière de personnalisation. L’entreprise exposera 4 ambiances de chambres – une 4 étoiles pour montrer ses savoir-faire haut de gamme, 2 ambiances 3 étoiles moyen de gamme, et un aménagement gain de place pour résidence universitaire – redimensionnées et accessoirisées avec tête de lit, liseuse, et chevets, issues de son catalogue dédié à l’hôtellerie. Parmi les temps forts du salon, le dimanche 6 novembre aura lieu la remise du Palmarès de l’Ameublement Français Contract 2016, qui récompensera les meilleurs aménagements collectifs d’espaces de vie réalisés depuis ces deux dernières années.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire