Eurobois, un rendez-vous ciblé artisans

Malgré une offre moins complète que par le passé dans les composants, Eurobois 2015, qui a fermé ses portes à Lyon le 7 mars dernier,  a obtenu un bon succès de fréquentation. Pour mieux répondre aux attentes des artisans - deux tiers du visitorat -les fournisseurs mettent l’accent sur les produits accessibles et les services, tandis que les fabricants de machines à bois proposent une association entre logiciels de gestion de la production et machines, même d’entrée de gamme.

Eurobois - Blum

 

Eurobois, l'édition 2015

Pour les gros industriels du secteur, les innovations marquantes dans les composants pour l’ameublement et l’agencement, et dans les machines à bois, seront dévoilées sur les prochains salons Interzum (5 au 8 mai 2015 à Cologne) et Ligna (11 au 15 mai 2015 à Hanovre). Mais pour les artisans, il y a Eurobois. Ils ont en effet été nombreux à visiter l’édition 2015 de ce salon biennal lyonnais, qui réunit à la fois les composants et les machines à bois, même si seul le chiffre global des 7 manifestations réunies dans l’événement BePositive, sous la bannière de la transition énergétique, est connu : 62 700 visiteurs au total, un chiffre constant par rapport à l’édition 2013. Parmi eux, l’organisateur a comptabilisé plus de deux tiers d’artisans (69 %), auxquels il faut ajouter les prescripteurs (21 %) et les collectivités (10 %).

Les exposants d’Eurobois semblent satisfaits, voire plus, de cette fréquentation : « Nous avons fait un très bon salon, avec 50 % de contacts en plus par rapport au précédent, déclare Eric Tiberghien, directeur commercial de Salice France. Nos produits, exposés sur un stand au design contemporain, ont reçu un très bon accueil. » Fidèle d’Eurobois situé à proximité de ses bases savoyardes, Blum France a aussi relevé une fréquentation satisfaisante en quantité et qualité : « Nous avons bien travaillé pendant les 4 jours, et même le samedi où seul Eurobois est resté ouvert. Le décalage de l’ouverture du mardi au mercredi a porté ses fruits », se félicite Christophe Chenu, gérant de Blum France.

Dans la partie composants du salon, le seul bémol vient sans doute de l’absence d’acteurs importants notamment de la distribution, et des fournisseurs de panneaux à base de bois, qui semblent avoir opté pour le Carrefour du bois de Nantes, des exposants qui pourraient revoir leur position à l’aune de cette fréquentation positive.

La satisfaction était aussi au rendez-vous dans la partie machine à bois, où cette fois la majorité des leaders ont répondu présent. « La fréquentation a été à la hauteur des espérances pour la société Felder, avec une fréquentation de notre stand en hausse de 51 %, et de belles perspectives pour 2015 », se réjouit Yoann Baguet, directeur commercial de la filiale française du fabricant autrichien. « Le bilan de cette édition est pour nous très positif, et Eurobois occupe une place majeure pour garder le contact avec la filière et donner des réponses concrètes à nos clients », a déclaré Laurent Maziès, gérant de Biesse France. De même, le groupe SCM constate «  une forte affluence, due entre autres au partenariat avec ses distributeurs, venus en nombre pour accueillir et informer les clients et prospects. »

Composants : démocratisation et service Du côté des fournisseurs de ferrures, on note une volonté de proposer plus de fonctionnalités et d’ergonomie, mais en tenant compte d’un client final très regardant sur ses dépenses. C’est dans cet esprit que Blum a lancé Tip-On Blumotion, une nouvelle solution pour l’ouverture des tiroirs sans poignées Legrabox, qui associe le système Tip-on et l’amortisseur Blumotion, pour offrir une ouverture d’un simple effleurement et une fermeture tout en douceur, sans pour autant investir dans le système électrique d’assistance à l’ouverture Servo-drive (produit primé par un IF Design Award 2015 à Munich).

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire