Interzum 2015

Manifestation leader de la fourniture d’ameublement et d’agencement en Europe, Interzum 2015 ouvrira ses portes du 5 au 8 mai prochain à Cologne (Allemagne). Plus de 1 500 exposants de la ferrure, du panneau décor, des systèmes d’éclairage ou des composants pour le siège et la literie dévoileront leurs innovations, tandis qu’un riche programme de forums et démonstrations décryptera les tendances de ces différents secteurs.

Interzum : cap sur les aménagements de demain

interzum 2013

 

Parce qu’il réunit l’une de offres les plus larges en fournitures pour l’ameublement et l’agencement intérieur, et qu’il n’a lieu que tous les 2 ans, Interzum est toujours un événement. Pour les fabricants de meubles et agenceurs, ce salon est en effet un rendez-vous majeur pour découvrir sur un seul lieu les innovations les plus importantes, venues du monde entier, qui préfigurent ce que seront les meubles et intérieurs de demain.

Les chiffres de la dernière édition, qui a donc eu lieu en 2013, donnent une idée de l’ampleur de la manifestation : elle avait réuni 1 512 exposants, dont 1 121 internationaux en provenance de 62 pays, sur 152 000 m² de surface d’exposition nette. La fréquentation avait atteint 53 000 visiteurs – industriels, fabricants, éditeurs, designers, architectes… – en provenance de 148 pays, dont 18 000 professionnels allemands. Quant à l’édition 2015, elle sera semble-t-il encore plus exhaustive : grâce à une politique d’offres attractives pour les exposants qui se décident très en amont du salon, 90 % des surfaces d’exposition étaient déjà réservées en octobre dernier.
« Cet engagement précoce donne aux entreprises l’opportunité de planifier leur participation. Les exposants ont donc suffisamment de temps pour développer leur concept de stand et leur stratégie de communication sur le salon », argumente Matthias Pollmann, chef de projet d’Interzum. Autre conséquence de cette approche, la surface d’exposition sera en augmentation de 5 % par rapport à l’édition 2013, une hausse qui se traduira par l’ouverture d’un hall supplémentaire (le 4.1), et par un programme d’animations étendu.

Une rampe de lancement exclusive

L’ouverture imminente du salon est une occasion de rappeler que, dans l’aménagement des espaces de vie, l’innovation vient très souvent des fournisseurs : qu’ils soient des industriels employant plusieurs milliers de salariés dans le monde, ou des PME très pointues dans leur domaine, ce sont leurs services de recherche et développement qui mettent au point les nouvelles technologies qui sont ensuite adaptées et intégrées aux produits finaux par les fabricants. Or, bon nombre des innovations de ces dernières années ont été présentées en avant-première sur Interzum, dont la périodicité biennale est adaptée à leur temps de gestation.

A titre d’exemple, le premier prototype du tiroir Legrabox pure (Blum) a été présenté sur Interzum en 2011, avant d’être proposé dans sa version industrielle en 2013, et d’être intégré à de nombreux produits fabriqués en série notamment par Ballerina, Schüller ou Störmer. Il en est de même, dans la ferrure d’ameublement, avec le système de portes escamotables Eclipse (Salice), lancé sur Interzum 2011 puis adopté notamment par le fabricant de cuisine italien Varenna, et avec le tiroir Vionaro (Grass), lancé sur l’édition 2013, et intégré par la suite à de nombreux modèles de cuisine, dont ceux de Siematic. Le placard de rangement ergonomique VSA (Vauth-Sagel), adopté entre autres par Schüller Küchen, a aussi commencé sa carrière sur le salon en 2013. Fournisseur de façades de cuisine à façon, le Français Acta Mobilier a aussi choisi le rendez-vous de Cologne pour lancer ses finitions innovantes en ciment, qui ont renforcé ses positions auprès des industriels allemands, notamment Rempp Küchen. Le même phénomène peut être constaté dans les autres secteurs de la fourniture. Dans le panneau à base de bois, l’autrichien Egger a aussi lancé sur l’édition 2013 son procédé de pores synchronisés, qui en faisant coïncider la structure en relief et les dessins du papier, permet à la mélamine de restituer parfaitement l’aspect du bois véritable. Dans les façades, Rehau a profité de la dernière édition pour lancer le panneau Rauvisio Crystal, qui associe l’apparence du verre, et la facilité d’industrialisation d’un panneau en polymères… Terminons cette liste, qui pourrait être beaucoup plus longue, avec le concept Light Disc Bianco, du fournisseur de systèmes d’éclairage Elektra, dévoilé sur le salon en 2013. Ce produit, qui fournit une lumière diffuse à partir d’un module de LED blanches, et donc affranchie des concentrations lumineuses liées aux ampoules, a depuis permis à des fabricants de cuisine, comme Allmilmö, Hä-cker, Pronorm ou Zeyko de différencier leurs gammes de produits.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire