Grand Litier : le congrès des « 100 »

Organisé les 7 et 8 juin à Biarritz, le congrès 2015 de Grand Litier, élément fédérateur dans la vie de l’enseigne marque, entre autres, le franchissement imminent du seuil des 100 magasins. Toujours guidé par ses 5 grandes ambitions, le réseau met la priorité, notamment, sur un développement « raisonné », un concept et une offre produits de qualité ainsi qu’une stratégie digitale appuyée.

GRAND LITIER

 

Objectif : 50 de plus

Sur l’année dernière, le réseau s’est agrandi, au total, de 11 magasins, avec 18 ouvertures et 7 départs. Avec, actuellement, 101 magasins très précisément, l’enseigne doit pouvoir se développer encore de manière conséquente pour couvrir le territoire national :
« Nous aurons 105 magasins à fin 2015, avancent Wolf Stolpner, et il y a encore du potentiel.  Wolf Stolpner précise également qu’à ce jour, aucune perspective d’implantation à l’extérieur de nos frontières n’est envisagée : « Nous verrons plus tard !»

Parmi les nombreux moyens mis à disposition des candidats à l’ouverture, l’enseigne propose un accompagnement pour la réalisation du dossier bancaire ou encore une formation dédiée : « Il est complètement indispensable, aujourd’hui, de suivre ce type de sessions, martèle Wolf Stolpner. On peut avoir les plus beaux magasins, les meilleurs produits et méthodes, si on n’a pas la bonne technique de vente… on aura manqué du chiffre ! Un réseau qui se ne se professionnalise pas ne sera pas gagnant. Or chez Grand Litier, nous voulons des gagnants ! » Il est d’ailleurs prévu, sur 2016, d’optimiser encore ce point, en « allant dans le sens d’une formation la
plus adaptée possible au réseau ».

 

« Le 1er réseau haut de gamme »

Au sein d’un marché particulièrement disputé, faisant l’objet, comme chacun sait, d’une « concurrence féroce », l’enjeu est de se démarquer. Grand Litier a ainsi choisi, selon les mots de son président, « la voie de la qualité, de l’excellence dans tous les domaines » : l’ambition de l’enseigne, qui est donc de devenir « le premier réseau de literie haut de gamme » de l’Hexagone, passe par plusieurs éléments. L’expérience et la relation client, bien évidemment – thème du congrès 2014, auquel plusieurs interventions ont également été consacrées cette année – mais aussi une politique produits pointue, dans une optique de différenciation.

 

L’enjeu de la visibilité

Si l’agrandissement du réseau sert bien évidemment à accroître sa visibilité, celle-ci est boostée, en parallèle, par la communication et la présence de l’enseigne sur les médias numériques : « Nous n’avons pas nécessairement une ambition de notoriété générale, avance Wolf Stolpner, mais plutôt de connaissance par notre cible, dans la mesure où, de par notre positionnement, celle-ci est particulière ». L’enjeu, ainsi, est de « mieux affirmer la marque, et lui donner une valeur empathique ».

 

[E.B.]

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire