Influences 2019 : le mobilier dans le giron de Francéclat

Grâce à l’entremise du Via, le mobilier est pour la première fois intégré aux Cahiers de tendances 2019 du Comité Francéclat. Les fabricants et éditeurs de mobilier disposent désormais d’un précieux outil pour guider la définition de leurs nouvelles collections, assorti de sessions de formation proposées par le Via pour leur permettre d’en tirer le meilleur parti.

Une du numéro 2709 du Courrier du Meuble & de l’Habitat, mettant en avant les planches de tendances

 

Réunis par la création. Plus de 300 professionnels cotisant à la taxe des secteurs de l’horlogerie, de la bijouterie, des arts de la table et pour la première fois du mobilier ont assisté au lancement du 21e cahier de tendances « Influences 2019 » de Francéclat le 10 octobre à Paris. « La grande nouveauté de cette édition est l’intégration, huit ans après celle des arts de la table, d’une autre industrie créative, le mobilier, a déclaré Pierre-Marie Bernard, membre du Conseil d’administration de Francéclat. L’intégration d’objets plus grands que sois, les meubles, crée une autre échelle qui enrichira notre réflexion. » Depuis plus de 20 ans, les cahiers de tendance du Comité Francéclat – Comité professionnel de développement de la Bijouterie, de la Joaillerie, et des Arts de la table – ont pour fonction de décrypter les évolutions détectées dans différents domaines – architecture, art contemporain, décoration, automobile… – susceptibles de déterminer les choix des consommateurs, ainsi que les principaux mouvements socioculturels repérés en France et dans de nouveaux pays étrangers. Ils visent à aider les créateurs, designers, directeurs artistiques et responsables marketing, à orienter leurs nouvelles collections et à donner à leurs produits une dimension imaginaire qui « parle » à l’inconscient du consommateur, et les rend désirable à ses yeux.

Voir aussi : Meet My Project à la galerie du VIA

 

L’agence Nelly Rodi associée à l’Ecole Boulle

Principal artisan de ce rapprochement, le Via se félicite des bénéfices réciproques à venir : « Le secteur du mobilier a beaucoup à gagner de la méthode très éprouvée de Francéclat, en particulier le fait de positionner le client final et ses attentes au centre de la réflexion produit, a déclaré son directeur général Jean-Paul Bath. Ces cahiers de tendances vont aussi nous inciter à privilégier la dimension « plaisir » du produit, plaisir de l’œil, plaisir de l’usage, et l’intégration des codes du luxe, qui sont un moyen pour le mobilier pour séduire le consommateur. » De son côté, Francéclat profitera de l’importante surface industrielle du secteur du meuble – 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires environ – et d’une plus grande synergie avec un secteur connexe, l’architecture d’intérieur, pour élargir la diffusion de ses cahiers de tendances.

 

Le cahier de tendances « Influence 2019 s’inscrit dans les univers de la mode et de l’art de vivre, tous deux intimement liés à l’image de séduction du luxe à la française. Il a été confié au cabinet de tendances et prévisions Nelly Rodi, dont les orientations ont été traduites par une équipe d’une quinzaine de designers indépendants issus d’horizons différents – dont pour la première fois six étudiants de l’Ecole Boulle – qui ont travaillé de façon transversale en sortant de leur domaine de prédilection respectif. Les contenus relatifs au mobilier ont été établis sous la supervision du studio Joran Briand, spécialisé sur ce marché. Des planches « Tendances mode » – pour les saisons automne-hiver et printemps-été – mises au point en collaboration avec le cabinet Elizabeth Leriche, complètent ce cahier en fournissant des informations sur les matières et couleurs qui seront à la mode dans les prochaines collections…

 

> Pour lire les articles dans leur intégralité, recevez Le Courrier chaque semaine en versions papier ou numérique, en vous abonnant ici !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire