Haier ouvre une nouvelle usine en Russie

Deux ans après la signature d’un contrat en vue d’établir un centre de production en République du Tatarstan, Haier, leader mondial du marché du gros électroménager pour la 7ème année consécutive (Source Euromonitor International Limited), vient d’ouvrir les portes de sa nouvelle usine en Russie. Sise dans le parc industriel Kama (KIP), à Naberezhnye Chelny, celle-ci symbolise le premier projet conjoint russo-chinois industriel hors secteur d’activités primaires. Dédié à la production de réfrigérateurs, le site marque la première étape de l’implantation de Haier en Russie et confère à l’entreprise un atout supplémentaire pour poursuivre ses objectifs de croissance dans toute l’Europe.

Haier Usine Russie

 

«Nous n’avons pas choisi l’emplacement de cette nouvelle usine au hasard, déclare Sun Zhenhua, directeur général de Haier Russie. La République du Tatarstan est l’une des régions les plus dynamiques en Russie en matière de développement économique, notamment grâce à ses pôles de compétitivité comme le parc industriel de Kama.»
Vaste de 24 500 m2 (+ 2000 m2 de bureaux), l’usine, représentant à ce jour un investissement de 39 108 800 dollars, est dotée d’une chaîne de production de 1200 m de long et affiche une capacité de production de 250 000 unités pour commencer (500 000 à terme).

HAIER RACHÈTE LA DIVISION ÉLECTRO DE GE

Elle est dotée d’un équipement technologique spécifique, dont le troisième appareil au monde de moussage sous-vide pour appareils réfrigérants, un système de modelage sous-vide pour la conception de la structure intérieure du réfrigérateur, un procédé de remplissage de la porte du réfrigérateur avec du polyuréthane, et un système robotisé pour le stockage des appareils.
D’ici à juin 2016, 15 891 200 dollars seront investis dans l’achat de composants et le développement de la production ; l’investissement total sera donc de 55 millions de dollars.

abonnement (1)

 

D’ici 2017, l’usine totalisera 500 employés en Russie lesquels ont suivi une formation dans les usines de Haier, dans la province de Shandong, en Chine sans compter les 1200 emplois qui seront générés pour les emplois de sous-traitance ; pour l’heure, le site Naberezhnye Chelny emploie 200 personnes.
«L’ouverture de cette usine représente une étape majeure pour le groupe, déclare Yannick Fierling, PDG de Haier Europe. Avec ce nouveau site de production, nous sommes en effet bien placés pour répondre aux enjeux de la région, mais aussi plus globalement du monde.»

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire