Conforté par d’ « excellents » résultats en 2016, Cosentino a déjà engagé près de 45 % de son plan d’investissement 2016-2019

Le groupe Cosentino annonce continuer à renforcer sa position économique et financière, ainsi que son pari d’une « croissance durable basée sur l’innovation, les nouvelles technologies et une gestion efficace ». Dans le cadre de cette stratégie, la multinationale espagnole a déjà engagé près de 45 % de son plan d’investissement 2016-2019.

Dans le détail, ce sont 170 millions d’euros qui ont été investis en 2016, dans le cadre de ce plan, dont le montant total a été fixé à 380 millions d’euros. 80 % de cette somme concerne les investissements dans l’outil de production, de manière à « accompagner la croissance ainsi que la diversification des produits et des lignes de fabrication »… Le reste étant des investissements d’ordre commercial, visant à maintenir le développement international à travers l’acquisition de nouveaux actifs propres.

Le parc industriel du groupe, situé à Cantoria (Almería), a bénéficié en grand partie des investissements déjà effectués, avec la construction d’une seconde usine de fabrication du Dekton et le développement de nouvelles installations logistiques automatisées. A ces nouvelles infrastructures de grande envergure industrielle s’ajoutent la mise en place de nouvelles lignes de polissage pour Silestone, et l’amélioration de lignes de production existantes pour lancer de nouvelles gammes de produits sur le marché : ces investissements sont en cours de finalisation et seront mis en œuvre cette année, au cours des mois à venir.

bâtiment cosentino

 

« Consolider la position de leader du groupe et asseoir les bases du futur modèle de l’entreprise »

 

Cette approche économique basée sur l’investissement, dont l’objectif est de « consolider la position de leader du Groupe Cosentino et d’asseoir les bases du futur modèle de l’entreprise », est en grande partie rendue possible grâce à la solidité financière du groupe, comme le prouvent les chiffres audités de l’exercice 2016. L’année dernière, la multinationale d’Almería a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 834 millions d’euros, soit une augmentation de plus de 14 % par rapport 2015… et compte bien relever son défi d’une croissance à deux chiffres pour les trois prochaines années. « Cette évolution a été réalisée malgré l’impact négatif de l’évolution des taux de change par rapport à l’année précédente, principalement due au Brexit » souligne le groupe.

L’EBITDA atteint 117 millions d’euros sur ce même exercice, soit + 16,5 % par rapport à 2015 ;enfin, le bénéfice net présente une évolution « très positive » en atteignant 43,3 millions d’euros, contre 14,8 millions lors de l’exercice précédent.

Dans le même temps, et conformément à la mission de Cosentino en matière de formation et de création d’opportunités et d’emploi, le nombre total de salariés du groupe dans le monde, à la clôture de l’exercice 2016, s’élève à plus de 3 600 personnes, de 32 nationalités différentes. Aujourd’hui, ce chiffre s’élève d’ores et déjà à 3 750 salariés : l’année dernière, Cosentino a créé près de 300 emplois.

 

18 centres ouverts en 2017

Cette année, en parallèle de la finalisation et la mise en œuvre des investissements entamés l’année dernière, le groupe continuera de développer ses plus grands marchés, avec l’ouverture prévue de 18 centres sur les 4 continents. Côté production, les investissements se concentreront sur l’innovation et l’efficacité, tant sur l’automatisation et la robotisation du processus de fabrication, que sur le développement des produits. Avec les nouvelles technologies, le groupe poursuivra encore sa digitalisation et l’automatisation de la production. Tout cela a pour but de continuer à mettre en place aujourd’hui ce qui sera le modèle d’avenir de l’entreprise dans les prochaines années.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire