Himolla France : une croissance continue et de nouveaux objectifs

Pour les 70 ans de l’industriel allemand, Himolla France a organisé des Journées françaises exceptionnelles au Club Med d’Opio (Alpes Maritimes). En plus de présenter les nouvelles collections à ses partenaires distributeurs, la manifestation permis de revenir sur douze années de croissance, et de dessiner de nouvelles perspectives qui passent par le développement d’une politique de marque.

Un showroom avait été installé pour l’occasion.

 

Comme chaque année depuis 9 ans, la filiale française de distribution du fabricant de sièges de relaxation Himolla a organisé ses « Journées françaises », qui se sont déroulées les 3, 4 et 5 juin dernier au Club Med d’Opio, près de Cannes (Alpes-Maritimes). Mais cette édition est sans doute à marquer d’une croix blanche : « Créé en 1948, Himolla fête cette année ses 70 ans, nous avons voulu souligner cet anniversaire avec un événement exceptionnel, dans un lieu exceptionnel », déclare Patrick Grassy, directeur général de Himolla France. Pour ce faire, des moyens importants ont été mobilisés : un show-room événementiel d’une surface de 500 m² pour la marque Himolla, auxquels s’ajoutaient 200 m² pour l’autre marque du groupe allemand KW (voir encadré), ont été mis en œuvre, pour valoriser l’ensemble des gammes, ainsi que les nouveautés produits. Pour joindre l’utile à l’agréable, les distributeurs français se sont vus proposer un séjour de deux nuits dans le cadre enchanteur du Club Med d’Opio.

Patrick Grassy fait le point sur les performances de Himolla France.

 

Croissance et politique de marque

Ces Journées Françaises ont d’abord été un succès et même un record en termes de fréquentation : 230 personnes ont répondu présent, soit presque la moitié du réseau de distribution français. « Je salue l’adhésion de nos partenaires distributeurs au concept, ajoute Patrick Grassy. Il s’agit en effet d’un rendez-vous doublement important, parce que nous y exposons les nouveaux produits, validés pour le marché allemand depuis leur présentation au salon de Cologne, et entrés en production, ce qui les rend disponible pour le marché français. Et parce que c’est une occasion de se rencontrer dans un cadre détendu, sous le signe de la convivialité. » Autre fait marquant, le nouveau PDG d’Himolla, Ralph Bestgen, qui remplace Karl Sommermeyer à la tête de l’entreprise, a fait le déplacement depuis le siège bavarois. Cette entreprise, demeurée familiale, a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 240 millions d’euros.

Easy Comfort

 

En point d’orgue de ces journées, Patrick Grassy a pris la parole le 4 juin au soir pour faire état du chemin parcouru par Himolla France depuis son lancement, qui se caractérise d’abord par une croissance soutenue : de 5,8 millions d’euros en 2005, le chiffre d’affaires a atteint 12,3 millions d’euros en 2010, soit un bond de 112 % en 5 ans. Après une période de stagnation entre 2010 et 2012, la filiale française a repris sa marche en avant grâce à la pub TV initiée en 2013, qui marque le lancement de sa politique de marque. Il s’en est suivi une nouvelle augmentation du chiffre d’affaires, qui a atteint 17 millions d’euros en 2017, soit un nouveau bond de 37 % par rapport à 2012.

Lire aussi : Himolla France : du concessionnaire à l' "ambassadeur"

 

De nouveaux objectifs à moyen terme

« Ce succès est dû en bonne partie à la qualité du produit Himolla, à son design créatif, et à  son niveau élevé de service, qui fait de notre marque une référence en matière de siège de relaxation, a ajouté le patron de la filiale française. Cet ensemble de points forts nous a permis de progresser, même pendant les années de crise. » Pour continuer à aller de l’avant, le dirigeant mise sur la pub TV qui fait la promotion de la marque, en synergie avec le dynamisme des points de vente…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire