REPRISE DE CAUVAL: les représentants communiquent auprès des enseignes

Coïncidence bienvenue des dates : l’annonce de la reprise du fabricant de literie français par la société Perceva, officialisée le 24 mai dernier, est intervenue au début de la traditionnelle période qui voit se succéder les congrès d’enseignes. Les représentants de l’ex Cauval Industries (l’entreprise a été rebaptisée « France Bedding Group » suite à l’opération) ont ainsi pu mettre à profit ces temps de réunion et de rencontres avec leurs clients, à savoir les responsables magasins de ces différents réseaux, pour rassurer et évoquer les projets du fabricant de literie.

 

Reprise de Cauval : les représentants communiquent auprès des enseignes

Cauval BEDU MICHEL

Michel Bedu est intervenu face aux adhérents de l’UCEM.

Tout juste une semaine après le verdict du Tribunal de Meaux, en effet, François Duparc et Alain Boussuge, respectivement nouveaux président et directeur général commerce & marketing du Groupe, se sont déplacés à Montpellier pour intervenir à l’occasion du congrès de l’enseigne Grand Litier, le 30 mai, tandis que Michel Bedu, directeur grands comptes Simmons, a pris la parole face à l’assemblée de distributeurs Monsieur Meuble et Meublena lors de l’évènement UCEM organisé en Croatie, à la même date.
Pour ces différents représentants, un seul et même discours : le remerciement, avant tout, des partenaires distributeurs, pour leur soutien (rappelons que, notamment, des spécialistes et généralistes avaient fait le déplacement à Bercy quelques jours avant la décision finale pour se porter en faveur de l’offre Perceva). La volonté profonde, ensuite, de France Bedding Group qui possède des marques fortes de placer ces distributeurs, autrement dit ses clients, au cœur de ses préoccupations.
Ainsi, que ce soit lors des congrès Grand Litier ou UCEM, un bref rappel des prochaines échéances et grandes priorités a été fait… et, notamment, l’enjeu majeur de sauver la saison qui est sur le point de démarrer : cela en « honorant dès que possible les carnets de commandes, afin que les clients du groupe, qui ont été particulièrement éprouvés ces dernières années, retrouvent un bon niveau de services ».

Cauval boussuge duparc

Alain Boussuge et François Duparc au congrès Grand Litier.

Le président de Perceva le martelait en effet au moment du verdict : « Il ne faut pas perdre de temps ». Aujourd’hui, plusieurs plans d’actions ont été déployés, et le « nouveau » groupe fait l’objet de toutes les attentions ; Michel Bedu rappelait même que mardi 31 mai, le Ministre de l’Economie Emmanuel Macron était sur le site Simmons de Saint-Amand, aux côtés de Jean-Louis Grevet et François Duparc. En d’autres termes, le travail de reconstruction a commencé.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire