Marché du meuble : + 5,6 % en septembre 2015

Une fois n’est pas coutume, le mois de septembre présente l’une des plus fortes croissances sur les neuf premiers mois de l’exercice 2015 : le marché du meuble progresse en effet de 5,6 %. Cette belle évolution apparait comme un rattrapage des contre-performances des années précédentes, puisque ce mois de rentrée restait en fort repli sur les trois derniers exercices... Ses performances en valeur avaient en effet reculé de 11 % entre 2011 et 2014. La progression de cette année ne permettra donc pas de rattraper le retard accumulé, mais montre un retour des consommateurs en magasin pour les collections de rentrée. Suite à un bon bimestre août - septembre, le résultat cumulé progresse également pour s’établir à + 2,4 %.

mall

 

Quels bénéficiaires ?

Si une reprise semble s’amorcer, les résultats demeurent encore erratiques d’une enseigne à l’autre, et ce parfois au sein d’un même circuit. En septembre, on peut toutefois noter de bons chiffres pour l’ensemble des canaux de distribution, y compris les enseignes de milieu haut de gamme qui ont su séduire le consommateur sur cette rentrée, et parviennent, pour certaines d’entre elles, à approcher les performances des leaders du marché en termes de croissance...

Cette rentrée profite également à la vente à distance, aussi bien en ce qui concerne les acteurs historiques du circuit que les pure players. Les résultats publiés par la FEVAD en septembre 2015 montrent que les achats en ligne deviennent une pratique de plus en plus usitée par les ménages français.

Web et magasins

Selon l’Observatoire du Commerce connecté réalisé par la FEVAD et Médiamétrie, ce sont 35 millions de ménages qui ont acheté un produit en ligne en 2015. C’est 2 % de plus qu’en 2014, soit près de 80 % des internautes français... Internet ne sert pas seulement de canal d’achat mais permet également aux ménages de se renseigner avant celui-ci. Ainsi, selon le baromètre, 68 % des consommateurs en magasin se sont renseignés en ligne avant d’effectuer leurs achats. Ils ne sont par contre plus que 41 % à avoir été prendre des informations en magasin avant d’acheter en ligne.

Toujours selon l’observatoire, 24 % des acheteurs en ligne ont fait l’acquisition de produits meuble ou décoration. Selon le classement établi par la FEVAD, c’est l’habillement qui arrive en tête, avec 44 % des acheteurs en ligne qui ont opté pour un produit de cette catégorie. Cette part tombe à 38 % pour les activités liées aux voyages et au tourisme, et à 35 % pour les produits culturels, qui complètent le trio de tête des produits les plus achetés en ligne… Le meuble et la décoration n’arrivent qu’en septième position, tandis que le petit et le gros électroménager se placent au neuvième rang, avec 22 % des acheteurs en ligne concernés.

Le magasin n’est cependant pas encore mort ! En effet, 90 %, des achats s’effectuent encore dans les points de vente physiques selon une étude réalisée par userADgents, entreprise spécialisée dans le développement et la promotion de sites et d’applications. Même si 47 % des personnes interrogées durant cette étude déclaraient se rendre moins souvent en magasin qu’il y a cinq ans, ce dernier reste au centre des attentions des Français... Certains avantages sont mis en avant par le consommateur, comme le fait de voir le produit en réel (pour 65 % d’entre eux), de disposer tout de suite du produit (50 %) ou de pouvoir l’essayer (48 %).

Néanmoins, les avantages à acheter en ligne sont aussi nombreux. Les prix sont meilleurs pour 88 % des personnes interrogées, et la disponibilité des produits est plus grande pour 76 % d’entre elles. Aux enseignes, donc, de réussir à mixer avantages du Web et expérience client sur le point de vente, de façon à attirer le consommateur en magasin.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire