Comment fidéliser ses salariés ?

La motivation et la fidélisation des salariés sont essentielles pour assurer le développement et la pérennité de l’entreprise. Malgré un environnement économique incertain, d’importantes contraintes et charges de travail, des patrons de TPE-PME et leurs responsables commerciaux assument leur rôle de managers positifs, mobilisateurs, pour fidéliser les salariés, à commencer par leur(s) vendeur(s). Pour quelles raisons ces salariés sont-ils attirés par ces TPE où il fait bon travailler ? Qu’est-ce qui les retient ?

Comment éviter un turn-over déstabilisant pour ses équipes ?

 

concept-de-la-responsabilite-d&-39

 

Avoir un projet d’entreprise mobilisateur

Le développement et la pérennité d’une entreprise dépendent d’abord d’une équipe compétente, motivée et stable. Le patron de TPE et / ou le manager commercial consacreront donc du temps à la communication interne, l’écoute lors d’entretiens individuels ou en réunion, à la qualité de vie au travail : des points notamment valorisés à l’occasion d’un entretien de recrutement. Le recruteur informera le candidat, vendeur compris, des 3 principales raisons pour lesquelles le personnel en place est fidèle depuis longtemps à l’entreprise : l’intérêt au travail, la relation entre collègues et l’ambiance (au-delà du salaire)… Le but étant d’abord de veiller à identifier le profil, la personnalité capable de s’adapter à ce nouvel environnement de travail positif, s’intégrer à cette nouvelle équipe stable et motivée, qui se respecte, et d’accepter les nouvelles règles de l’entreprise (conditions salariales

 

5 questions a se poser quand un collaborateur démissionne

 

Effectuer des formations au management des équipes

Recruter du personnel, l’accompagner dans son intégration, le former, le suivre, le fidéliser et stabiliser, notamment les vendeurs les plus compétents, supposent un patron et / ou un manager d’équipe disponibles : c’est lui (eux) qui entretien(nen)t justement les 3 facteurs d’attachement à une entreprise (précités). Leur rôle est d’organiser des entretiens individuels réguliers, plusieurs fois par mois : cela est essentiel avant le rendez-vous d’entretien annuel, pour faire le bilan des 12 mois passés et préparer les objectifs de l’année suivante dans le cadre du projet d’entreprise accepté, ce qui est rassurant pour le salarié, et qui justifie sa fidélité à l’entreprise. C’est à cette occasion que le manager peut découvrir d’éventuelles envies de changements… Des indices à ne pas sous-estimer pour éviter un éventuel départ injustifié en cours d’année : un turn-over important s’explique par un manque d’écoute !

 

Avoir un travail intéressant, attractif et surtout reconnu

C’est le 1 er facteur d’attachement à une entreprise !super-affaires_1012-190

Outre son rôle et ses missions précisés dans une fiche de poste (présentée notamment lors d’un entretien d’embauche), une autonomie est accordée au salarié, encadrée et soutenue par le manager d’équipe pour remplir les objectifs de résultats (en termes de chiffres, de volumes, de ratios…) et de progrès (qualités personnelles, compétences professionnelles).

 

 

 

7 moteurs de la motivation favorisent la fidélisation des salariés

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire