Poursuite de la reprise du marché immobilier

Forte reprise du nombre de permis de construire de logements neufs ordinaires entre décembre 2015 et février 2016, avec une progression de + 14,6 % !
Le cumul sur les douze derniers mois s’établit, quant à lui, à + 7,4 %, selon les dernières données du Commissariat général au Développement durable.

marché immobilier maison

 

Le nombre de mises en chantier de logements neufs ordinaires progresse également, mais de façon moindre que celui des permis de construire pour le moment : + 3,6 % entre décembre 2015 et février 2016, et + 2,9 % en cumul sur les douze derniers mois.
Par ailleurs, on note un net avantage de l’évolution du nombre de logements collectifs neufs sur celle des logements individuels purs, tant au niveau des permis de construire que des mises en chantier.

MARCHÉ IMMOBILIER 2016

Du côté des Notaires de France, l’activité du marché immobilier dans l’ancien reste également soutenue : le nombre de transactions réalisé sur l’année 2015 se porte à 809 000, soit une progression de + 16 %, retrouvant presque la moyenne du volume de transactions annuel des années d’avant la crise, qui était de 834 000 !

 

Une logique de rattrapage

Le marché immobilier, qui semble se fluidifier, se situe vraisemblablement dans une logique de rattrapage : un phénomène permis par des taux d’intérêt du crédit plus bas que jamais, une stabilité des prix des biens susceptibles d’augmenter et l’élargissement des conditions d’accès au prêt à taux zéro… ce qui incite la concrétisation des projets immobiliers jusque-là reportés, aussi bien du côté des acquéreurs que des vendeurs. Un dernier coup de pouce serait également le bienvenu pour assurer la pérennité de cette reprise et entretenir un marché immobilier plus fluide:
l’allègement de la fiscalité des transactions immobilières et des formalismes imposés par la loi ALUR considérés aujourd’hui par certains comme superflus.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire