But : précision sur les relations avec Cauval

Suite aux rumeurs d’éventuelles relations conflictuelles qu’elle entretiendrait avec le groupe Cauval, l’enseigne a souhaité apporter plusieurs précisions, via un communiqué officiel : « Nous avons toujours voulu de bonnes relations avec nos fournisseurs. Ainsi, notre groupe a notamment consenti, à titre exceptionnel, un prêt sans intérêt de 2 millions d’euros au groupe Cauval, en juillet 2013, lorsque Gilles Silbermann nous a indiqué qu’il avait des problèmes de trésorerie. Le remboursement de ce prêt a été différé, et finalement son remboursement est intervenu avec retard et par compensation de factures ». L’enseigne reconnaît toutefois que sa relation commerciale avec Cauval « a été affectée par les difficultés que connaît le groupe depuis plusieurs années ». But précise par ailleurs que les différends l’opposant avec le fabricant, consécutifs à des retards de livraison, ne concernent que le secteur de la literie : « La relation est inchangée pour le secteur du siège ».

Le communiqué apporte enfin un démenti « catégorique » quant à l’éventuel rachat, par But, du groupe Cauval, annoncé il y a quelques jours par un média web : « Ces rumeurs sont sans fondement […] But ne pratique pas l’intégration verticale, et n’en a jamais eu l’intention ».

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire