Ambiente 2016 au beau fixe

L’édition Ambiente 2016 du salon de la décoration et autres biens de consommation, organisée à Francfort il y a quelques jours, a fermé ses portes sur une hausse très légère de sa fréquentation mais, surtout, a renforcé la part de ses visiteurs étrangers. Une situation qui vient renforcer le rayonnement de la manifestation, au même titre que son offre, toujours très étoffée, et qui permet aux distributeurs d’appréhender les tendances de demain : celles-ci font la part belle à la simplicité des esthétiques naturelles, qui s’opposent à une originalité débridée, fondée sur des couleurs vives et des matières inattendues.

Les chiffres du salon Ambiente 2016

C’est avançant un chiffre global de 137 000 visiteurs (contre 134 600 en 2015, soit une augmentation de 1,8 %) que la Messe Frankfurt a dévoilé le bilan de cet Ambiente 2016, organisé du 12 au 16 février dernier. Une croissance certes légère, mais faisant tout de même suite à un repli de 6 % en 2015, puisque cette édition avait attiré environ 9 000 visiteurs de moins par rapport à 2014… Faut-il y voir un signe encourageant ?
Cette édition 2014 avait attiré près de 144 000 acheteurs, donc la fréquentation 2016 est encore éloignée du compte ; malgré tout, il semblerait que le cru de cette année ait été bon, avec des distributeurs réceptifs aux nouveautés dévoilées par les marques, affichant un état d’esprit plutôt optimiste. Ambiente 2016 s’est par ailleurs inscrit dans un contexte général relativement bon, puisque le marché mondial des biens de consommation a été évalué à 14,8 billions d’euros en 2014, soit 8,8 % de plus par rapport à l’année précédente (source : Metro Group). A l’échelle du pays organisateur, le commerce de détail a réalisé, en 2015, la plus forte hausse de son chiffre d’affaires – soit plus de 3 % – depuis une vingtaine d’années (source : HDE – association allemande du commerce).

ambiente assiettes

 

 AMBIENTE, UN RENDEZ-VOUS PRISÉ DES FRANÇAIS

 

Toujours une forte internationalité

Si, cette année, le nombre de pays étrangers représentés au sein du visitorat a été en légère baisse (143 pays contre 152 l’année dernière), la proportion de personnes venues d’autres nations que l’Allemagne, elle, au augmenté, avec désormais 55 % du total (une part jusqu’alors jamais atteinte). Après les Allemands, les visiteurs venus les plus nombreux sur le salon étaient (dans l’ordre) italiens, français, espagnols, hollandais, britanniques, chinois, nord-américains, suisses, turcs et sud-coréens. Du côté des exposants – ils étaient 4 390 contre un peu plus de 4 800 l’année dernière, une situation due, entre autres, aux travaux menés actuellement au sein du parc des expositions de Francfort, qui limitent la surface disponible – 96 pays étaient réunis sur le salon, à l’image de l’édition 2015, répartis sur les pôles Dining, Living et Giving.

 

Contract, synergies et animations

Comme chaque année, le salon de Francfort propose à ses visiteurs un riche programme d’évènements et d’animations, pour correspondre à plusieurs profils d’acheteurs. A commencer par les professionnels du secteur hôtellerie / restauration, qui avaient à leur disposition une offre de 270 exposants facilement identifiables avec des logos dédiés ; par ailleurs, le manuel « Contract Business Guide » répertoriait toutes les entreprises présentes, spécialisées dans les espaces tertiaires : avec ces outils, Ambiente veut réaffirmer son positionnement auprès des designers, agenceurs, architectes d’intérieur ou encore acheteurs de l’hôtellerie et la restauration…

Ambiente enrichit également son offre d’animations parallèles, à l’image du traditionnel Design Plus Award, qui a distingué, cette année, 27 produits innovants parmi les 418 candidats ; les modèles primés ont été présentés durant toute la durée du salon au sein d’un espace dédié installé sur un pôle central du salon, à savoir la Galleria 1.

Signalons, enfin, que cette année, le salon mettait l’Italie à l’honneur : une exposition installée dans le foyer du hall 4.1, notamment, présentait des produits pour lesquels la Péninsule est particulièrement reconnue, comme la vaisselle, la verrerie, la porcelaine ou encore les ustensiles de cuisine…

ambiente vaisselle

 

Tendances : entre authenticité et originalité

La Galleria permet également, pour chaque édition, de livrer aux visiteurs un aperçu des grands courants d’inspiration qui définissent l’esthétique des biens de consommation et de décoration pour la prochaine année. Ces univers thématiques sont définis par le Stilbüro bora.herke.palmisano :

– « Artisanal Gardening » : l’inspiration vient du jardin. Avec les tons chauds de la fin de l’été et des matières authentiques, cette tendance fait entrer la nature dans la maison. La frontière entre l’intérieur et l’extérieur s’efface… Une gamme de tons vifs s’allie à des matières naturelles comme l’argile et la céramique, le bois, le bambou, le lin, la laine, la toile, le velours ou encore le daim. Les modes de transformation traditionnels comme le tressage, la couture, la broderie, la taille, la gravure et le glaçage mettent en scène les matières, de manière naturelle ou authentique. Les dessins floraux sont plébiscités, tandis que le macramé et le patchwork vivent une belle renaissance. Tout ceci se mêle aux produits vintage et objets trouvés, qui complètent la décoration des pièces.

abonnement courrier

 

– « Futuristic Couture » : l’association des modes de fabrication traditionnels et de technologies comme les procédés thermoplastiques offrent de nouvelles possibilités et font du plastique, du plexiglas, du strass, du métal ou du néoprène des produits décoratifs et recyclables. Les motifs moléculaires raffinés, les ombres et les structures filigranes surprennent, donnent un aspect « science-fiction » à l’esthétique étrange aux verres et lampes. Grâce aux développements techniques comme l’impression en 3D, le domaine du possible évolue dans l’art traditionnel des manufactures, et permet de réaliser des solutions sur mesure. Des tons clairs de bleu et de vert, le nickel et le rose s’associent à des détails étincelants et créent des designs futuristes.

– « Functional Simplicity » : avec une palette simple et sobre, presque monochrome, de blanc et de gris, cette tendance se concentre sur une fonctionnalité maximale des produits. Un design réduit met l’accent sur une fabrication parfaite, s’inspirant des matériaux utilisés dans le sport et l’architecture… Le traitement du verre, de l’inox, du marbre, du béton et du caoutchouc souligne la durabilité du produit, et contribue à un look unisexe, à l’élégance sportive, aux lignes claires, aux formes de base géométriques, aux micro-textures.

– « Composing Freedom » : ici, des couleurs vives et soutenues s’associent à un joyeux mix d’esthétiques. Les contraires se rencontrent, créant des associations surprenantes à la touche individuelle. Les textiles, fourrures artificielles, métaux très brillants et autres éléments rappelant la peinture à la bombe s’allient à des gravures reptiles, à des impressions animalières ou encore des jacquards flous… Ce goût de la combinaison et de l’expérimentation crée des designs riches en contrastes, ne craignant pas de se mêler à d’autres styles.

 

[E.B.]

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire