Heimtextil mise toujours sur une fréquentation de qualité

L’édition 2018 du salon consacré aux tissus et revêtements pour l’habitat a fermé ses portes sur un bilan satisfaisant, avec des chiffres de fréquentation en légère hausse, mais aussi un nombre accru d’exposants par rapport à 2017. La Messe Frankfurt se félicite notamment de la qualité des visiteurs, les trois-quarts d’entre eux étant des décideurs, et beaucoup venus d’horizons lointains… ce qui vient confirmer la notoriété et l’assise du rendez-vous sur la scène internationale.

Stand Athenea

 

 

Avec environ 70 000 visiteurs, cette session 2018 de Heimtextil – organisée du mardi 9 au vendredi 12 janvier dernier au sein du parc des expositions de Francfort – a enregistré une légère hausse de sa fréquentation, d’après les déclarations des organisateurs : négociants (détail et commerce de gros), architectes et décorateurs d’intérieur, industriels de l’hôtellerie et, plus largement, professionnels du contract, ont arpenté les allées du salon durant les quatre jours, pour découvrir les nouveautés des 2 975 exposants présents… Un nombre lui aussi revu à la hausse par rapport à la précédente édition, comme cela est d’ailleurs le cas pour la huitième année consécutive. Une offre étoffée et diversifiée qui, aujourd’hui, sert donc à faire venir des visiteurs ciblés, parfois venus de loin… pour faire de Heimtextil un rendez-vous décisif sur la scène internationale dans le secteur des textiles pour l’habitat. « Près de 75 % des professionnels venus sur cette édition 2018 étaient des décideurs, note en effet Detlef Braun, président de la Messe Frankfurt. Et plus de sept sur dix venaient de pays étrangers. Nous comptons, parmi nos visiteurs, les équipes de grandes chaînes de magasins de meubles, décoration, etc. Chaque année, le visitorat semble ainsi toujours plus qualitatif, ce qui nous réjouit ».

 

Une nouvelle formule en 2019

Pour autant, la Messe Frankfurt est consciente de la nécessité de conforter ces « acquis », notamment en optimisant le salon pour le rendre toujours plus attractif, à l’heure où le climat des affaires n’est toujours pas euphorique…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire