MOW : un salon qui associe les volumes et la qualité

Le plus important salon du meuble européen du second semestre ouvrira ses portes à Bad Salzuflen (Allemagne) du 16 au 20 septembre. Le salon sera un important rendez-vous pour les quelques 400 exposants, situés sur un large moyen de gamme, qui y rencontreront les grands acteurs européens du négoce et du e-commerce de meubles. Pour la première fois, les fabricants français seront regroupés sur un stand collectif organisé par le GEM pour accroître leur visibilité.

Living Boston (Gami, groupe Gautier).

 

Orienté à la hausse depuis ses dernières éditions, la MOW entend poursuivre sur sa lancée lors de son édition 2018. Chaque année en septembre, Bad Salzuflen est un rendez-vous important pour les grands acteurs du négoce de meubles allemands et internationaux : grande distribution, enseignes spécialisées dans l’équipement de la maison, GSB, discounters, importateurs, agents, sans oublier un nombre croissant de distributeurs sur internet ou pure players. Les évolutions récentes montrent tout d’abord un visitorat en hausse – par exemple de 5 % pour l’édition 2017 – et de plus en plus international, en provenance de 64 pays pour l’édition 2017, ce qui traduit le bon positionnement en terme de produits de la manifestation, et en termes de calendrier, puisque le salon est le plus important en Europe, pour le secteur du meuble, au second semestre.

Alto (SCIAE).

 

Une collective française à l’initiative du GEM pour stimuler l’export

Si des fabricants français ont maintes fois exposé à la MOW de Bad Salzufen de façon dispersée, cette édition 2018 sera marquée par une première : la présence d’un stand collectif mis en œuvre par le Groupe des exportateurs de meubles (GEM). D’une surface de 400 m2, il bénéficiera d’un emplacement de premier ordre, situé dans le hall 2.2, négocié par le GEM avec l’organisateur. Conformément au positionnement du salon, cette collective regroupera des fabricants de produits moyen de gamme, à savoir Gautier avec sa marque destinée à la grande distribution Gami, Symbiosis avec Tema Home, la SCIAE, pour laquelle ce rendez-vous avec le marché allemand est particulièrement stratégique, We Bed (Groupe Weber Industries), et le fabricant de placards Optimum.

Lire aussi : Isabelle Hernio : "L'export nécessite méthode et volonté"

 

« L’objectif de cette collective est de se recentrer sur les grands donneurs d’ordre européens, les acheteurs importants allemands et internationaux, mais aussi les grandes enseignes françaises de l’équipement du foyer, et les grands acteurs du e-commerce, qui tous fréquentent la MOW, déclare Isabelle Hernio, directrice du GEM. Cette manifestation a été choisie pour son positionnement clair vers la grande distribution et les spécialistes ameublement, son accès facile, ses services de qualité, sa compétitivité en termes économiques, et par rapport au planning des achats dans notre secteur. »

Réunie sous la marque « My Furniture is french », cette collective a aussi pour but de permettre à la production française moyen de gamme d’exprimer sa qualité, sa personnalité et sa créativité. « Partout où c’est possible, nous avons aujourd’hui intérêt à regrouper nos entreprises pour accroître notre visibilité et montrer aux marchés internationaux ce que nous pouvons apporter », ajoute Isabelle Hernio. Cette première participation a vocation à se renouveler dans le cadre d’un partenariat à long terme avec la MOW, en parallèle avec l’IMM de Cologne, au positionnement, au visitorat et à la saisonnalité complémentaires.

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER ET / OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire