Le salon de Nantes annulé

Dans un communiqué diffusé le 10 octobre, Exponantes et l’Amicale du Grand Ouest Ameublement annoncent l’annulation de la prochaine édition du Salon du Mobilier de Nantes, qui devait se tenir début février 2018. « Suite à une édition 2017 marquée par l’absence de grandes marques et aux rendez-vous exploratoires menés durant cette année, Exponantes et son partenaire, l’Amicale du Grand Ouest Ameublement, considèrent que l’édition 2018 ne remplirait pas les critères de qualité et d’offre qu’ils s’étaient fixé » expliquent les organisateurs.

Edition 2017.

 

En dépit d’efforts soutenus…

Rappelons que ceux-ci avaient pourtant dévoilé une série de mesures, dès la fermeture de la dernière édition, visant à relancer la manifestation ; une relance qui aurait pu être obtenue, selon eux, notamment en gagnant une trentaine d’exposants pour arriver au cap symbolique de la centaine… Des comités de pilotage s’étaient ainsi réunis depuis, afin de réfléchir sur les moyens d’action.  « Malgré les séances de réflexion, riches en échanges, associées à une politique commerciale révisée, une équipe remaniée, des actions de communication renforcées et des nouvelles ressources dédiées, force est de constater, à ce jour, que le nombre d’exposants ne serait finalement pas suffisant pour présenter une offre à la hauteur des ambitions que nous nous étions fixés » justifient Exponantes et l’Amicale du Grand Ouest Ameublement qui, il y a quelques jours (fin septembre), dévoilaient les noms des trente premiers exposants inscrits. « Ce salon fut, plusieurs années durant, le premier de France de par le nombre d’exposants et la diversité de son offre, se termine le communiqué. La concurrence et la crise de la filière meuble ont mis à mal cette réussite ». Rappelons que le salon avait déjà été interrompu durant quelques éditions, pour ensuite reprendre jusqu’en 2017, donc, qui était la huitième édition de la « nouvelle version ». Le retour des difficultés, sur ces dernières années, a forcément été lié, en partie, à la création et la montée en puissance d’EspritMeuble, même si les organisateurs du salon nantais se sont toujours défendu de le considérer comme un concurrent : « Ils sont davantage en synergie, et même complémentaires, aussi bien pour les exposants que pour les visiteurs distributeurs » nous confiait François Le Saint à l’issue de la dernière édition. La page se tourne néanmoins, et les organisateurs tiennent à « remercier les exposants et partenaires pour la confiance accordée depuis le début de cette magnifique aventure ».

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire