Salon International du Patrimoine Culturel : valoriser l’attractivité de notre patrimoine

Pour sa 23ème édition, le Salon International du Patrimoine Culturel accueille l’ensemble des acteurs de la restauration, de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine au Carrousel du Louvre. Du 2 au 5 novembre prochain, visiteurs professionnels et passionnés viendront à la rencontre des exposants français et étrangers représentant près de quarante métiers du secteur.

 

Associations de sauvegarde et de valorisation du patrimoine, collectivités locales, institutions muséales ou encore ébénistes, orfèvres, restaurateurs de meubles, de vitraux ou de tableaux, ferronniers, tailleurs de pierre, fournisseurs du patrimoine bâti… Ils seront près de 340 à se réunir au sein du Carrousel du Louvre. Par leurs savoir-faire ou les actions qu’ils mettent en place localement mais aussi au niveau national et international, tous ont en commun de contribuer à la conservation et au rayonnement du patrimoine français, pilier essentiel du développement du tourisme dit « culturel » si cher à notre pays.

Renouvelée à chaque édition, la programmation du Salon International du Patrimoine Culturel s’articule en 2017 autour de plusieurs temps forts. L’architecte Dominique Perrault et le Président du Centre des monuments nationaux, Philippe Bélaval, viendront présenter leur projet ambitieux pour l’île de la Cité, soit 35 propositions pour dessiner « la troisième époque de l’île ». En primeur, le salon verra se dérouler la restitution de l’étude relative au développement des équipements touristiques marchands au sein des sites patrimoniaux en France. Suite aux évolutions du marché du tourisme et des nouvelles attentes des visiteurs, une conférence “De la culture au tourisme : des modèles qui changent” passera en revue les mutations opérées ces dernières années dans le secteur du patrimoine culturel. Enfin, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine présentera en avant-première « Entre ciel et terre. Le globe et l’architecte », une exposition qui postule que l’histoire de la découverte du globe serait aussi celle de l’architecture et de la pensée architecturale.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire