Schmidt Groupe labellisé « Relations Fournisseurs Responsables »

Premier fabricant français de meubles de cuisines, le groupe alsacien (Schmidt, Cuisinella) est devenu, après l’audit de 150 critères concernant ses pratiques d’achat, la 35ème entreprise labellisée «Relations Fournisseurs Responsables».
Ce label distingue, depuis 2012, les entreprises françaises ayant fait la preuve de relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs ; décerné par le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, il constitue le premier label d’Etat en la matière remis par les pouvoirs publics et est attribué pour une durée de 3 ans. Une remise officielle de certificat aura lieu le 8 juin prochain au Ministère.

Logo Schmidt Groupe

 

L’obtention de ce label constitue une nouvelle étape de cette saga industrielle qui, démarrée en 1934 voit aujourd’hui Schmidt Groupe à l’origine une entreprise familiale alsacienne compter 6 usines, 710 magasins et assurer une présence dans plus de 20 pays.
Clé de voûte de la stratégie industrielle et commerciale du groupe, les achats, qui ont tant joué dans l’obtention du label, ont représenté un total de 300 millions d’euros en 2015, et ont permis de réaliser un chiffre d’affaires de 436 millions d’euros.
Directeur des achats Schmidt Groupe, Michel Siaud précise que la politique d’achat de Schmidt repose sur les valeurs de respect et de responsabilité territoriale : «Dans un groupe comme le nôtre, l’exigence n’exclue pas le respect (et inversement).

SCHMIDT : UNE STRATÉGIE GLOBALE D’ÉCO-CONCEPTION

La responsabilité sociale ainsi que la territorialité sont dans nos gênes  : 60 % des achats sont ainsi effectués en France, dont 20% auprès de partenaires locaux (Alsace ou départements limitrophes).»
L’ambition de Schmidt Groupe demeure de construire une relation équilibrée et fidèle avec ses fournisseurs, qui passe notamment par le respect des délais de paiement : ainsi 88% des contrats conclus par le groupe sont-ils plus favorables que ce que préconise la loi PME (Loi de Modernisation de l’Economie sur les délais de paiement applicables) et 12% restants y répondent scrupuleusement.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire