Textile-habillement : un marché en difficulté

De très bonnes performances sont à noter pour le mois de février 2016 du côté des marchés des biens d’équipement. Exception faite du marché du textile-habillement qui voit ses ventes en valeur se dégrader de 5,6% par rapport au même mois de l’année précédente.

 

Seul le marché du textile-habillement est en difficulté !

Les ventes d’électronique grand public ont décollé de 23,1% en février 2016. Progression expliquée par le changement de norme de la TNT effectif depuis le 5 avril, incitant les téléspectateurs à équiper leur téléviseur d’un décodeur ou à le remplacer pour bénéficier d’une meilleure qualité de son et d’image. Pour l’Agence nationale des fréquences, 5,5 millions de téléviseurs étaient concernés par ce « switch » et il en restait encore à la fin février 3,3 millions à remplacer, dont 1 million de postes principaux et 2 millions de postes secondaires. Ce marché devrait continuer à bien se porter pour les mois à venir même si le nombre de postes renouvelés doit diminuer dans les prochaines semaines.

TABLEAU IPEA

 

L’Euro 2016 de football qui aura lieu au mois de juin prochain sera retransmis en partie en ultra haute définition (UHD). Cet événement sera alors une occasion de plus pour changer les écrans principaux qui équipent les salons des Français. Ce qui devrait booster les ventes de téléviseurs UHD. Le marché automobile poursuit sa croissance fulgurante et voit ses ventes de véhicules neufs progresser de 13%. Même si on est encore loin du record de 2007 où il s’était vendu 16 millions de véhicules, le marché se situe aujourd’hui dans une phase de rattrapage accéléré.

abonnement (1)

 

Les prévisions pour l’année 2016 restent donc positives et tablent sur une vente de 14,7 millions de véhicules. L’électroménager affiche en février 2016 une croissance à deux chiffres, les dernières démarques sur le petit et grand électroménager ne sont sans doute pas étrangères à cette excellente performance du marché. Même constat pour le marché du meuble et celui du bricolage qui arborent une augmentation de leurs ventes en valeur de 7,8% et 6,7% respectivement. Les soldes, ainsi que la reprise du marché immobilier accompagnée de taux d’intérêt du crédit au plus bas ont favorisé plus que jamais la consommation de meubles et celle de matériel de bricolage.

 

 

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire