H & H, un mobilier tendance à la carte

Renouvellement permanent des collections, traduction des tendances en produits accessibles et possibilités presque infinies de personnalisation sont les points forts des marques enseignes du groupe néerlandais Habufa, H & H, Xooon et Coco Maison. Un modèle qui a montré son efficacité notamment en France.

Canapé Roanne (H & H)

 

Derrière un sigle se cache souvent une histoire : créé en 1968 par Georges Van Den Bosch à Hapert près de Eindhoven aux Pays-Bas, le Groupe Habufa, spécialisé dans la fabrication de meubles en tube d’acier, a décidé en 2002 de créer sa propre marque : ce sera H & H, pour Hapert et Habufa. En quinze ans, beaucoup de chemin a été parcouru. L’entreprise a ouvert les premiers magasins à sa marque aux Pays-Bas, avant de s’étendre en Allemagne puis en France. Elle en compte aujourd’hui 305 au total, dont 67 en France. Demeuré familial, le groupe Habufa, aujourd’hui dirigé par la troisième génération issue du fondateur, a rejoint le giron du géant du meuble sud-africain Steinhoff, tout en conservant son autonomie et sa culture propre, en un mot l’ADN qui a fait son succès.

Suspension Gaby (Coco Maison).

 

Une création quasi-permanente

Parmi les éléments forts de cet ADN, H & H propose un concept de décoration complet, qui comprend des sièges rembourrés, du meuble meublant – bibliothèques, buffets… – des tables et chaises ainsi que les accessoires comme les luminaires et tapis. Surtout, la marque propose jusqu’à 5 collections annuelles, soit un renouvellement quasi-permanent (25 % des produits chaque année) pour coller avec les tendances, et proposer une offre à fois à la mode et accessible, ce qui n’est pas sans rappeler le positionnement de certaines enseignes de prêt-à-porter qui connaissent un succès planétaire… « Les Néerlandais sont un peuple de voyageurs, qui ramènent des influences du monde entier. Nous proposons un style international qui s’adresse à un large groupe de clients en Europe, nous ne regardons pas seulement le design hollandais, nous allons aussi à Milan, à Paris ou Hong-Kong… Nous piochons des idées que nous interprétons ensuite à notre manière dans nos collections. Nous ne perdons jamais de vue le client final, ses besoins quand nous créons nos meubles. Nous traduisons donc les nouvelles tendances pour les rendre accessibles au plus grand nombre », explique Jacqueline Stevens, directrice des collections H & H. Il est à noter que les stylistes de la marque dessinent des collections différentes en fonction des marchés, pour être en phase avec les goûts locaux.

Buffet Lurano (Xooon).

 

Personnalisation à grande échelle

Le savoir-faire de l’entreprise relève donc en grande partie du marketing, et du stylisme pour décrypter les tendances et les traduire en collections, en faisant appel à certains fondamentaux : pour les meubles, le bois massif (chêne, acacia…) et le placage, dont les veinages et autres imperfections naturelles comme les nœuds sont soigneusement conservés, pour créer de l’authentique, et souvent associés au métal, dans une esthétique industrielle. Les canapés et fauteuils quant à eux sont proposés tantôt en cuir, tantôt en tissus. C’est ici que se situe l’autre point fort du concept : en plus d’une offre en perpétuel mouvement, la très grande quantité d’options offre des possibilités quasi-infinies, qui donnent au client final le sentiment de composer lui-même à sa guise son intérieur. Des exemples ? Dans la salle à manger, la table se choisit en version simple, de bar ou avec allonges, dans différents formats carrés ou rectangles, en choisissant parmi différentes teintes de bois et divers piétements…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire