L’UCEM veut « voir plus grand et plus loin »

« Conforter beaucoup plus largement notre place de leader du segment milieu / haut-de-gamme de l’ameublement » : telle est l’ambition essentielle de l’UCEM, dont les 175 magasins aux 3 enseignes – Monsieur Meuble, Meublena, Crozatier – revendiquent, au global, 21 % de parts de marché sur ce segment intermédiaire. La coopérative a profité de son congrès annuel, organisé fin mai à Ibiza, pour dévoiler à ses adhérents les ajustements et renforcements stratégiques qui doivent lui permettre de mener à bien cette mission.

 

« Le congrès de l’UCEM est le rendez-vous de trois enseignes fédérant aujourd’hui un réseau de 175 magasins, et revendiquant une part de marché de 21 % du segment milieu-de-gamme de l’ameublement » : ce sont avec ces mots que Martine Llobet, présidente de la coopérative, a ouvert la séance de travail de ce congrès 2018, organisé du lundi 28 au jeudi 31 mai dernier à Ibiza (Espagne). Ces quelques jours sont toujours riches en échanges, travaux, mais également en moments de détente et de cohésion entre l’équipe de la centrale, les adhérents, fournisseurs, partenaires… et cette édition n’a pas dérogé à la règle. Trois enseignes, autant de positionnements, dont la complémentarité, sans cesse travaillée, apparaît comme une véritable richesse pour le groupement, qu’il faut ainsi, non seulement préserver, mais aussi nourrir : « Nous continuons à affirmer la différenciation et la complémentarité de nos enseignes par la mise en œuvre de concepts identitaires » a souligné la présidente, rappelant cette ambition majeure de l’UCEM qui reste de « conforter beaucoup plus largement [sa] place de leader sur le segment milieu / haut-de-gamme de l’ameublement. »

Lire aussi : Pour l'UCEM, l'année 2018 sera résolument dynamique !

 

Sur tous les fronts

Et la mise en œuvre de concepts identitaires, justement, passe impérativement par l’uniformisation de chaque réseau et en cela, le statut de coopérative du groupement représente un atout précieux et incontestable : « La qualité du réseau UCEM, l’attachement qu’il porte à ses enseignes, la spécialisation des services de la centrale constituent certes des atouts, mais c’est l’uniformisation des magasins qui garantira la force de nos enseignes » a énoncé Martine Llobet. La dirigeante a insisté sur l’importance que représentent, dans cette optique, les suivis des achats de la communication pour Monsieur Meuble, auxquels s’ajoutent, pour Crozatier, le suivi merchandising. « La qualité du produit et du conseil, le souci de la satisfaction client sont communes à nos 3 enseignes. Nous avons également à prendre en compte l’exigence croissante du client : face à la complexité d’y répondre parfaitement, la légitimité des préconisations UCEM prend tout son sens. Il ne faut laisser aucune place au hasard pour la concrétisation des ventes ! Nous devons sécuriser ce qui est nécessaire à la bonne marche de nos entreprises ». Cette homogénéisation et affirmation des identités d’enseignes passe aussi par les concepts magasins, et sur ce point, de nombreux travaux sont également en cours : l’installation des nouvelles façades Monsieur Meuble et Crozatier continue. Parallèlement, la première bénéficiera bientôt d’une solution merchandising optimisée, conçue pour « optimiser à la fois le service au réseau et sa cohérence ». Et Crozatier, de son côté, va faire l’objet d’une évolution de son concept intérieur, qui devrait être dévoilé au réseau à l’automne prochain : « Il restera dans un principe d’univers maison, actualisé par un parcours plus fluide et des espaces personnalisés jusqu’au mixage des styles… concrétisant ainsi l’orientation premium revendiquée par l’enseigne. »

Le groupement annonce également, en marge de ces ajustements, un « renforcement du dispositif » pour accélérer le développement des 3 enseignes, et plus particulièrement celui de Crozatier : hissant ses couleurs, aujourd’hui, sur 22 magasins, l’enseigne – qui a rejoint l’UCEM il y a tout juste 2 ans – réamorce son expansion.

Autre axe stratégique majeur : le numérique. L’UCEM poursuit sa stratégie web to store pour chacune de ses 3 enseignes, et intègre de nombreuses solutions digitales dans son plan d’actions commerciales… Chez Monsieur Meuble particulièrement, le déploiement de l’outil 3D « Labo M » est en cours de finalisation : « Sa maîtrise contribuera à optimiser l’expérience client » déclare la dirigeante.

Martine Llobet, présidente du groupement.

 

L’humain au cœur

L’expérience client, enjeu crucial, non seulement, de l’époque, mais aussi, particulièrement, de l’UCEM, dont le credo « La passion comme métier, l’humain comme moteur » continue de guider chacune de ses démarches…

 

> POUR LIRE LES ARTICLES DANS LEUR INTÉGRALITÉ, RECEVEZ LE COURRIER CHAQUE SEMAINE EN VERSIONS PAPIER OU NUMÉRIQUE, EN VOUS ABONNANT ICI !

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire