Steinhoff obtient un peu de répit auprès de ses créanciers

L’action du groupe sud-africain a grimpé de plus de 50 %, après que ce dernier ait annoncé, ce 7 juin, avoir obtenu le soutien d’une majorité de ses principaux créanciers sur un accord de « statu quo », et ce jusqu’à la fin du mois : ainsi, Steinhoff profite d’un répit – certes court – pour éviter les procédures d’insolvabilité.

 

 

Une lettre de soutien des créanciers

La maison-mère de Conforama et Mattress Firm, entre autres, avait déclaré aux investisseurs, le mois dernier à Londres, qu’il cherchait à prolonger sa dette – qui, rappelons-le, atteint près de 10 milliards d’euros – sur une période de trois ans, sans intérêts sur ladite période : une mesure intégrée au plan de restructuration imaginé et jugé « essentiel » pour la survie du groupe.

Aujourd’hui, une lettre de soutien des créanciers, publiée sur le site du groupe ce jeudi 7 juin, semble être la première étape amorcée par ces derniers qui pourrait effectivement conduire vers un accord concernant cette dette… « C’est un tremplin pour parvenir à un accord plus large d’ici la fin des trois prochaines semaines » avance un analyste de Bloomberg.

Lire aussi : Steinhoff, en restructuration, prévoit une perte nette au 1er semestre

 

Ces créanciers ont apporté leur soutien au groupe sud-africain sur 61 % de la dette de 5,8 Mds€ de Steinhoff Europe AG, et sur plus de la moitié des 2,7 Mds€ d’obligations convertibles  de Steinhoff Finance Holding GmbH.

Toujours selon le communiqué officiel du groupe, les créanciers se verront verser des redevances proportionnelles, payables à la fin du processus de restructuration.

Cette annonce plutôt « positive », cette fois, intervient quelques jours après que Kika / Leiner, propriété du groupe Steinhoff, ait été déclarée en grande difficulté à cause de la désolidarisation d’un assureur-crédit : il semblerait, aujourd’hui, que les négociations pour rétablir la situation de cette filiale se prolongent encore toute la semaine prochaine.

 

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire